Les Raptors tiennent à DeMar DeRozan

DeMar DeRozan, qui a été repêché par les Raptors... (La Presse Canadienne, Frank Gunn)

Agrandir

DeMar DeRozan, qui a été repêché par les Raptors au neuvième rang en 2009, vient de connaître sa meilleure saison avec les Raptors, avec une moyenne de 23,5 points par match.

La Presse Canadienne, Frank Gunn

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Le directeur général des Raptors de Toronto, Masai Ujiri, a indiqué que sa priorité cet été sera d'offrir une prolongation de contrat à DeMar DeRozan.

En point de presse trois jours après l'élimination des Raptors en série finale de l'association Est de la NBA, Ujiri a déclaré que de s'assurer les services du garde étoile sera son «premier objectif», alors que l'équipe tentera de bâtir sur ses succès de la campagne 2015-2016.

«Notre priorité est de ramener DeMar ici», a déclaré le président et directeur général de l'équipe torontoise. «Nous avons l'impression qu'il veut être de retour au sein de notre organisation. Je lui ai parlé [dimanche], et il avait encore les yeux rougis. On pouvait voir [que ça l'affectait]. Il a dit qu'il avait ressenti un grand vide le lendemain de l'élimination, ce qui était assez facile à percevoir.

«En discutant avec Kyle [Lowry] et lui, j'ai compris qu'ils avaient l'impression qu'ils auraient pu disputer un autre match, mais que c'était impossible. Ils sont affamés, et nous aimons ça, alors maintenant, c'est à moi de trouver une façon pour que ça continue.»

Il a souligné qu'il fallait poursuivre l'instauration d'une culture gagnante à Toronto. La perspective de conclure une entente avec DeRozan, qui pourrait faire sauter la banque sur le marché des joueurs autonomes, y contribuerait sans l'ombre d'un doute.

Les Raptors ont établi un record de franchise cette saison avec 56 victoires, et ils ont atteint le carré d'as pour la première fois de leur histoire. Ujiri estime toutefois que les Raptors n'ont fait que «des pas de bébé» afin de s'établir comme une des puissances de la NBA.

Amélioration nécessaire

«Je rentre à la maison et ma femme me dit : "Vous devriez être fiers de votre saison", et je réponds : "merci", car je suis un bon mari, a confié Ujiri. À la fin de la saison, 29 équipes auront perdu, et ça signifie que 29 équipes seront déçues, et nous faisons partie du lot. Je fais partie du lot. Nous sommes évidemment déçus, et nous voulons nous améliorer.»

Les Raptors ont été éliminés en six matchs par les Cavaliers de Cleveland en finale de l'Est, et le fossé qui persiste entre eux et les équipes de tête - comme les Cavaliers - a été flagrant dans cette série. Au lendemain de l'élimination des Raptors, DeRozan, un Californien âgé de 26 ans, a livré un vibrant plaidoyer pour la seule équipe pour laquelle il a joué, et pour la ville dans laquelle il élève sa fille Diar.

Ces mots ont touché Ujiri. «Nos gars ont déjà dit qu'ils souhaitaient revenir ici, a-t-il répété. Leurs cartes sont jetées et les gars de la direction devront trouver une façon pour que ça se concrétise. Nous tenterons de trouver une solution.»

Le directeur général des Raptors Masai Ujiri avait... (La Presse Canadienne, Chris Young) - image 2.0

Agrandir

Le directeur général des Raptors Masai Ujiri avait le sourire facile lors de sa conférence post-saison, lundi. Mais il a clairement laissé entendre qu'il n'était pas satisfait de la fin de campagne. 

La Presse Canadienne, Chris Young

Le dossier Biyombo

Les Raptors pourraient également perdre Bismack Biyombo, le centre congolais qui a haussé son niveau de jeu d'un cran lorsque Jonas Valanciunas a été blessé à une cheville. Ses 26 rebonds contre les Cavaliers dans le troisième match ont constitué un record de concession en séries éliminatoires. De nombreuses rumeurs stipulent qu'il voudrait un contrat qui pourrait atteindre jusqu'à 17 millions $US.

Ujiri a reconnu qu'il pourrait être incapable de mettre sous contrat Biyombo et DeRozan, «mais honnêtement, c'est notre travail. Nous devons trouver des solutions.»

DeRozan, qui a été repêché par les Raptors au neuvième rang en 2009, vient de connaître sa meilleure saison avec les Raptors, avec une moyenne de 23,5 points par match. Il a également mérité un poste dans l'équipe d'étoiles pour la deuxième fois de sa carrière.

Ujiri a ajouté que Dwane Casey sera de retour sur les lignes de côté à titre d'entraîneur-chef des Raptors. Casey écoulera bientôt l'année d'option laissée à la discrétion de l'équipe prévue dans son contrat.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer