Alexander Rossi remporte la 100e édition de l'Indy 500

Alexander Rossi embrasse la ligne d'arrivée en briques... (Associated Press, Jeff Roberson)

Agrandir

Alexander Rossi embrasse la ligne d'arrivée en briques après sa victoire.

Associated Press, Jeff Roberson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jenna Fryer
Associated Press
Indianapolis

L'Américain Alexander Rossi a remporté la 100e présentation de la prestigieuse épreuve des 500 milles d'Indianapolis de la série IndyCar, dimanche après-midi.

Le pilote recrue est parvenu à limiter sa consommation de carburant alors que les meneurs étaient contraints d'entrer aux puits pendant les derniers tours, et il a croisé le fil d'arrivée en brûlant les dernières gouttes présentes dans son réservoir. Il a du même coup procuré une étonnante victoire à l'équipe Andretti Herta Autosport.

«Je n'ai aucune idée de la façon dont nous y sommes parvenus», s'est exclamé Rossi, qui est ainsi devenu la première recrue à accomplir l'exploit depuis Helio Castroneves en 2001. «C'est un résultat formidable pour Andretti Autosport.»

De retour aux États-Unis après avoir tenté sa chance en Formule 1, Rossi est une recrue sur le circuit IndyCar. «Je vais me souvenir longtemps qu'à un certain moment nous étions au 33e rang, a mentionné Rossi. Nous avons pris un pari et l'avons remporté. C'est incroyable. Je suis certain que cette victoire changera ma vie.»

Même s'il est toujours un pilote réserviste pour l'écurie Manor Racing en F1, Rossi est rentré aux États-Unis cette saison afin de piloter pour Bryan Herta, dans le cadre d'un partenariat avec Andretti Autosport. Herta était le propriétaire du bolide victorieux de Dan Wheldon en 2011.

Carlos Munoz a dû entrer aux puits pour faire le plein avec quatre tours à faire, permettant à Rossi de reprendre les commandes de l'épreuve. Munoz n'a passé que quelques secondes dans les puits, et il a tenté de rattraper le Californien pendant les derniers tours. En vain.

«Obtenir un doublé pour la 100e édition de l'Indy 500, c'est assez bon», a convenu le propriétaire Michael Andretti. «Je suis si content pour tout le monde au sein de l'équipe. Nous sommes très heureux.»

Munoz a terminé deuxième, devant Josef Newgarden. Tony Kanaan a suivi en quatrième place, et Charlie Kimball a complété le top 5. Le Colombien semblait dévasté à la conclusion de l'épreuve. «Il me manquait un demi-tour en carburant..., a laissé tomber Munoz. Je gagnerai l'Indy 500 un jour.»

L'Américain est devenu la première recrue à remporter... (AP) - image 2.0

Agrandir

L'Américain est devenu la première recrue à remporter l'épreuve des 500 milles d'Indianapolis depuis Helio Castroneves en 2001. 

AP

Hinchcliffe 7e, Tagliani 17e

Le Torontois James Hinchcliffe, qui s'élançait de la pole position, a terminé les 200 tours réglementaires en septième place, à 12,7744 secondes de Rossi.

Le Québécois Alex Tagliani a été contraint de rentrer aux puits avec 12 tours à compléter, et en conséquence il a abouti au 17e échelon. «Ç'a été toute une course, a déclaré Tagliani. Nous avons raté par quelques tours de piste de mettre à profit notre stratégie, car la course a été neutralisée peu après un de nos arrêts aux puits. C'est dommage, car tout semblait bien fonctionner jusqu'à ce moment-là. Nous avons eu quelques pépins, mais l'équipe a minimisé les erreurs dans les puits et ça nous a bien servi.

«Nous avions une voiture très rapide, car lorsqu'on était premier, nous économisions du carburant tout en tenant tête à nos adversaires munis de pneus neufs.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer