La Red Bull de Ricciardo en pole position à Monaco

Ricciardo a poussé un cri de joie lorsqu'il... (Associated Press)

Agrandir

Ricciardo a poussé un cri de joie lorsqu'il a réalisé qu'il avait obtenu la première pole position de sa carrière, et il pourrait bien savourer sa quatrième victoire en F1 - il avait gagné trois épreuves à sa première saison chez Red Bull, en 2014.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jérôme Pugmire
Associated Press
Monaco

Le pilote Red Bull Daniel Ricciardo s'est emparé samedi de la pole position du Grand Prix de Formule 1 de Monaco devant les Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton, dont la voiture s'est immobilisée dans la dernière portion de la séance de qualifications.

Ricciardo avait donné le ton à la fin de semaine en enregistrant le meilleur chrono de la dernière séance d'essais jeudi et - tandis que les mécaniciens de Hamilton travaillaient d'arrache-pied sur son bolide dans les garages de Mercedes - l'Australien s'est hissé au sommet du classement avec un temps d'une minute et 13,622 secondes.

Le pilote Ferrari Sebastian Vettel a abouti en quatrième place après avoir enregistré le meilleur chrono de la troisième dernière séance d'essais, en matinée.

Ricciardo a poussé un cri de joie lorsqu'il a réalisé qu'il avait obtenu la première pole position de sa carrière, et il pourrait bien savourer sa quatrième victoire en F1 - il avait gagné trois épreuves à sa première saison chez Red Bull, en 2014.

«Je vais dormir comme un bébé ce soir en sachant que j'ai réussi à faire ce que je voulais, c'est-à-dire obtenir ma première pole position, a expliqué Ricciardo. Monaco est un circuit conçu pour les pilotes. La moindre dose de confiance et d'implication supplémentaire peut faire toute la différence.»

Rosberg en deuxième

Rosberg, qui domine le championnat des pilotes, s'élancera de la deuxième position. Il tentera de savourer sa cinquième victoire en six courses cette saison, et par le fait même de creuser l'écart de 43 points au classement devant Hamilton.

Puisque Monaco est l'une des pistes les plus difficiles où effectuer des dépassements, les chances que l'Australien l'emporte dimanche sont excellentes. D'ailleurs, Hamilton a confié qu'il ne s'attendait pas à pouvoir interrompre sa série de neuf courses sans victoire - à moins que Dame Nature n'intervienne.

«C'était une journée cruciale aujourd'hui, donc on verra pour demain (dimanche). Je ne m'attends à rien demain, a confié le Britannique, dont la seule victoire à Monaco s'est produite alors qu'il pilotait pour McLaren en 2008. Si la voiture tient la route, alors je me battrai de toutes mes forces contre ces gars-là... J'espère qu'il va pleuvoir, ce serait assez incroyable.»

La pole de Ricciardo est particulièrement savoureuse pour Red Bull - qui a presque décidé de couper les ponts avec le motoriste Renault l'an dernier à cause de ses ennuis en piste.

«Depuis le début de la saison, la voiture s'améliore constamment. J'ai obtenu une amélioration au niveau du moteur en arrivant ici et depuis ça va très bien; on sent qu'on progresse, a confié Ricciardo. Ça fait longtemps qu'on attend ce moment, et j'ai l'impression qu'on y est arrivé plus rapidement que prévu, mais de toute évidence je suis satisfait des résultats.»

Le dernier podium de Ricciardo s'est produit il y a 12 courses - une deuxième place au Grand Prix de Singapour - et il a terminé quatrième à quatre reprises jusqu'ici cette saison, dont au Grand Prix d'Espagne il y a deux semaines alors que son coéquipier de 18 ans Max Verstappen devenait le plus jeune vainqueur d'un Grand Prix dans l'histoire de la F1.

Les chances qu'il répète l'exploit seron très minces cette fois-ci, puisqu'il a perdu le contrôle de sa voiture dans la section du circuit située près de la piscine, entraînant un bris de sa suspension.

Entre-temps, le Finlandais Kimi Raikkönen s'est contenté de la sixième position derrière le pilote de Force India Nico Hulkenberg.

Raikkönen pourrait cependant écoper d'une pénalité de cinq places sur la grille de départ après avoir procédé à un changement de boîte de vitesses imprévu à la suite de la séance d'essais matinale.

D'autre part, la séance de qualifications du pilote brésilien Felipe Nasr n'a duré que trois minutes puisque son moteur a rendu l'âme.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer