Balayage éthiopien au Marathon de Boston

Lemi Berhanu Hayle a couru l'épreuve en 2... (AP, Elise Amendola)

Agrandir

Lemi Berhanu Hayle a couru l'épreuve en 2 heures, 12 minutes et 45 secondes, soit 47 secondes de moins que son plus proche poursuivant.

AP, Elise Amendola

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Boston

Les Éthiopiens ont pratiquement exclu les Kenyans du podium au Marathon de Boston, alors que leurs coureurs ont remporté les courses masculine et féminine pour la première fois de l'histoire et raflé cinq des six places sur les podiums.

Lemi Berhanu Hayle a gagné l'épreuve masculine en 2 heures, 12 minutes et 45 secondes, se détachant du champion en titre, Lelisa Desisa, en entrant sur Kenmore Square. Hayle a remporté la course avec une marge de 47 secondes. Trente secondes plus tard, Yemane Adhane Tsegay a permis à l'Éthiopie d'inscrire un triplé historique.

Chez les dames, Atsede Baysa a comblé un retard de 37 secondes avec moins de huit kilomètres à faire. Celle qui a gagné deux fois le Marathon de Chicago a conclu l'épreuve en 2 h 29 min19,44 s devant sa compatriote Tirfi Tsegaye.

La Kenyane Joyce Chepkirui a sauvé l'honneur des siens en remportant l'unique médaille de la course dominée pendant plusieurs décennies par ses compatriotes.

Ces résultats sont survenus alors que l'Agence mondiale antidopage a mis le Kenya en probation après que 40 de ses athlètes eurent échoué à un test antidopage depuis les Jeux olympiques de Londres, en 2012, soit près d'un par mois.

Abandon de la championne en titre

La championne en titre, Caroline Rotich, n'a pas terminé l'épreuve, abandonnant à un point de ravitaillement avec près de huit kilomètres à faire. Aucune raison n'a été donnée pour expliquer son abandon.

Le seul Canadien parmi les 54 hommes de la catégorie élite était un coureur de Cap-Rouge. Christian Mercier a complété les 42,2 km entre la banlieue de Hopkinton et la rue Boylston, au centre-ville, en 2 h 34 min 30 s. Le comptable de 41 ans et père de deux fillettes est arrivé 63e, quatrième de la tranche des 40 à 44 ans et deuxième Canadien derrière l'Ontarien de 34 ans Scott Arnald (2h33:46).

Mercier a pris près de 10 minutes de plus que l'an dernier sur le même parcours (2h24:37, 28e). Son record personnel est de 2 h 23 min 21 s, réussi en 2012 à Philadelphie. La meilleure Québécoise a été Geneviève Asselin-Demers (2h58:19, 63e femme), de Repentigny, ancienne étudiante de l'Université Laval et gagnante du dernier Marathon de Montréal. La meilleure Canadienne a été l'Albertaine Alisa McDonald (2h49:59, 22e femme).  Avec Le Soleil

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer