Début de saison canon pour Raphaël Lessard

Âgé de 14 ans seulement, Raphaël Lessard fait... (fournie par David Gilliland Racing)

Agrandir

Âgé de 14 ans seulement, Raphaël Lessard fait écarquiller les yeux depuis le début de la saison.

fournie par David Gilliland Racing

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le jeune prodige de la course automobile Raphaël Lessard a commencé sa saison de compétition sur les chapeaux de roues, en CARS Super Late Model Tour. Après deux épreuves, le pilote de Saint-Joseph de Beauce compte déjà deux podiums à son actif.

Après une troisième place au Southern National Motorsports Park en Caroline du Nord, il y a deux semaines, Lessard a ajouté une deuxième place à son palmarès, au Orange County Speedway, à Rougement, en Caroline du Nord, samedi.

Occupant la septième place sur la grille de départ, le pilote de l'écurie David Gilliland Racing a d'abord glissé en neuvième position, avant de remonter de sept rangs pour passer le fil d'arrivée tout juste derrière Christopher Bell.

«Sur cette piste-là, la ligne intérieure était moins vite, alors j'ai reculé en neuvième. Mais tout de suite après, j'ai réussi à reprendre ma ligne et ça allait de mieux en mieux. Même si j'ai essayé de ménager mes pneus, ça allait quand même vite. Je suis remonté sixième, puis cinquième. Puis il y a eu des drapeaux jaunes et je me suis encore retrouvé à l'intérieur. À cause de ça, je redescendais après les départs, mais je suis à nouveau remonté, troisième, puis quatrième, et je suis resté là après la moitié de la course», a raconté le jeune homme de 14 ans, dimanche.

Belle bagarre

Au volant de sa voiture numéro 99, Lessard a livré une belle bagarre à Bell et à Dalton Sargeant, deux pilotes évoluant dans le programme de développement de Toyota aux États-Unis, et ce, malgré quelques accrochages mineurs. La bataille à trois a donné une fin de course enlevante aux amateurs.

«À la relance, j'étais troisième. Les deux autres et moi, on était les plus vite sur la piste. On s'est sauvés du peloton. J'ai réussi à me pointer à l'intérieur du deuxième, qui était Sargeant, et on s'est bataillés pendant cinq tours sans arrêt. Ç'a été propre. On ne s'est pas touché et j'ai réussi à passer. J'étais deuxième et je voyais que j'étais quasiment plus vite que le premier. J'essayais de le dépasser par l'extérieur, mais il me bloquait le passage», a indiqué le pilote.

Ce dernier a pu compter sur une bonne voiture toute la fin de semaine grâce à une communication améliorée avec ses mécanos. «L'auto allait très bien. Avec mon chef mécanicien, cette année, ça va de mieux en mieux, malgré notre différence de langage. Lui, il parle anglais, mais moi, je m'améliore de plus en plus en anglais et il me comprend de plus en plus. Il sait ce que j'aime et ce que je n'aime pas. Ma voiture, il sait comment je la pilote, alors c'est plus facile pour lui de faire ses réglages», a noté Lessard.

Ce dernier ne pouvait espérer meilleur début de saison en CARS Super Late Model Tour, où il côtoie des pilotes aguerris. «C'est mieux que ce qu'on espérait. Parce que ce sont les meilleurs pilotes qui sont là. Par exemple, Christopher Bell est un pilote à temps plein chez Kyle Busch Motorsports. Ce sont des pilotes qui ont tellement d'expérience. C'est la gomme des pilotes. Ils sont sur la coche! De voir que je suis capable de compétitionner avec eux, c'est le fun en tabarnouche!» a lancé Lessard, qui renouera avec la course le 7 mai, au Hickory Motor Speedway, à Newton, en Caroline du Nord.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer