Rugby: les Canadiennes terminent au cinquième rang

Dans le grand portrait des choses, la défaite... (La Presse Canadienne, Chad Hipolito)

Agrandir

Dans le grand portrait des choses, la défaite contre la France n'aura pas vraiment de conséquence. Le Canada était privé de joueuses d'expérience blessées et la préparation se fait en prévision des Jeux olympiques de Rio.

La Presse Canadienne, Chad Hipolito

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Neil Davidson
La Presse Canadienne
Langford

Le Canada s'est contenté de la cinquième place à l'étape canadienne des Séries mondiales de rugby à sept, se contentant d'une place dans le tableau consolation après avoir échappé une avance de 12-0 dans les deux dernières minutes d'une défaite de 14-12 contre la France en quart de finale.

C'est la deuxième année de suite que les Canadiennes sont invaincues lors de la première journée de compétition avant d'être éliminées en quart de finale. Elles avaient pris le sixième rang l'an dernier.

Les Canadiennes ont compilé un dossier de 5-1 lors du week-end et n'ont pas accordé de point lors de quatre de ces matchs. Mais elles ont payé cher leur baisse de régime contre la France.

La Nouvelle-Zélande devait affronter l'Angleterre en finale, plus tard dimanche.

Les Néo-Zélandaises, finalistes la semaine dernière à Atlanta, ont accédé à la finale en battant la France 12-7 en prolongation sur un essai de Portia Woodman à la 108e minute. L'Australie visait un quatrième titre de suite cette saison, mais elle a perdu 15-5 contre l'Angleterre dans l'autre demi-finale. Il s'agissait seulement d'une deuxième défaite des Australiennes cette saison, elles qui ont gagné à Dubaï, Sao Paulo et Atlanta.

Les Canadiennes, qui occupaient le troisième rang du classement avant le tournoi, se sont rachetées en battant la Russie 27-0 et l'Espagne 21-5 pour conclure en cinquième position.

Dans le grand portrait des choses, la défaite contre la France n'aura pas vraiment de conséquence. Le Canada était privé de joueuses d'expérience blessées et la préparation se fait en prévision des Jeux olympiques de Rio.

Mais avec seulement cinq tournois sur le circuit des Séries mondiales, le nombre de tournoi élite est limité. Et une autre contre-performance en terre canadienne n'aide pas à vendre le programme. Particulièrement puisque le programme masculin en arrache.

Les Canadiennes avaient terminé en sixième, deuxième et quatrième positions lors des trois tournois précédents, compilant un dossier de 11-7 avant d'arriver à Langford.

Les Séries mondiales prendront fin les 28 et 29 mai prochains à Clermont-Ferrand, en France.

Le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande ont affiché des dossiers de 3-0 lors du premier jour à Langford. Le Canada avait battu le Japon 38-0, l'Irlande 26-0 et l'Angleterre 5-0.

Le Canada était privé de Ashley Steacy, Elissa Alarie, Magali Harvey et Natasha Watcham-Roy, toutes blessées.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer