Une décennie de succès à prolonger pour le Rouge et Or volleyball

Le Rouge et Or s'attend à ce que... (fournie par le Rouge et Or)

Agrandir

Le Rouge et Or s'attend à ce que les Carabins tentent de menotter son attaquant vedette, Vicente Parraguirre.

fournie par le Rouge et Or

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ça fait une décennie que le Rouge et Or n'a pas perdu en finale masculine de volleyball universitaire québécois. Pour une huitième fois en 11 ans, les Carabins de Montréal se pointent sur son chemin menant au Championnat canadien. Place à leur rendez-vous annuel!

«Même s'il s'agit d'une ligue à trois équipes [en plus de la série inter-divisions avec les Maritimes], on doit faire quelque chose de pas si pire pour réussir à se faufiler aussi souvent et à tirer notre épingle du jeu. Dix titres de suite, ce n'est pas rien», admet l'entraîneur-chef Pascal Clément.

Dans l'actuelle séquence de 10 de suite, sept conquêtes ont eu lieu aux dépens des Carabins de Montréal, leurs opposants en finale, dont les trois dernières. Depuis qu'il dirige l'équipe, Clément compte 19 titres provinciaux en 21 saisons. Au total, l'UL en cumule 31.

En raison du report d'une semaine du Championnat canadien et d'un laissez-passer en demi-finale québécoise, le Rouge et Or n'a pas disputé un match depuis près de trois semaines.

«On a hâte de jouer, je le sens. La pause a toujours l'avantage de nous permettre de soigner des blessures mineures, de ne pas toujours forcer la note en terme de surcharge physique à l'entraînement. Les exercices, c'est bien parce qu'il y a toujours quelque chose à travailler, mais la référence, c'est le match. Je suis bien heureux de recommencer à jouer chez nous, dans notre environnement», expliquait Clément, qui avait prévu une journée de congé mercredi, sans savoir qu'il y aurait une tempête.

Laisser sortir les lions

Ce qu'il souhaite, c'est que le vent se lève à l'amphithéâtre Desjardins Université Laval, vendredi, lors du premier match. Le Rouge et Or a remporté trois des quatre matchs face aux Carabins en saison, ne s'inclinant que lors du dernier (trois sets à deux) qui n'avait aucune incidence sur le classement.

«On est prêt à ouvrir la cage et laisser sortir les lions. La parole revient aux joueurs et nous avons un noyau mature. Les deux équipes se connaissent très bien, ce sont sensiblement les mêmes alignements qui s'affrontent depuis deux ou trois ans. L'avantage ira à l'équipe qui gérera le mieux ses émotions et contrôlera le jeu. Je me plais à dire que le but n'est pas de réussir son coup, mais quand le faire», ajoutait Clément, dont la formation a remporté le Championnat canadien en 2013, finissant quatrième en 2014 et septième en 2015.

Le Rouge et Or s'attend à ce que l'adversaire tente de menotter l'attaquant chilien Vicente Parraguirre, celui à qui l'on donne le ballon et qui influence beaucoup le résultat. Ses collègues Bruno Lortie et Olivier Jannini seront aussi mis à contribution par le passeur recrue, Ethan Ellison.

Le Rouge et Or a terminé en tête du classement de la saison régulière - encore - avec une fiche de 14-3 contre une de 11-6 pour les Carabins. Le premier match a lieu au PEPS  vendredi (19h) et se transportera à Montréal samedi pour le deuxième. Si un troisième était nécessaire, il aurait lieu à l'UL dimanche (15h).

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer