Des «qualifs» améliorées en F1

Le pilote de Force India, Nico Hulkenberg (à... (AP, Siu Wu)

Agrandir

Le pilote de Force India, Nico Hulkenberg (à gauche), n'est pas d'accord avec certains changements qui pourraient être apportés aux voitures de F1 en 2017.

AP, Siu Wu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Barcelone

Les dirigeants de la F1 ont décidé à l'unanimité de modifier le format de la traditionnelle séance de qualification du samedi dès 2016, a-t-on appris, mercredi, en marge des essais de Barcelone.

L'objectif principal de cette décision, adoptée à l'unanimité mardi à Genève, est de pimenter le spectacle à la veille du Grand Prix. Ce changement devra encore être ratifié par le Conseil mondial du sport automobile, le 4 mars, deux semaines avant la première «qualif» de 2016, le 19 mars à Melbourne. 

Les écuries de F1 ont décidé que les pilotes resteraient en piste pendant la totalité des trois périodes de la séance d'une heure (Q1, Q2 et Q3) jusqu'à ce qu'ils soient éliminés, l'un après l'autre, en fonction du chronomètre.

L'essentiel du dispositif a été décidé : la Q1 durera 16 minutes, avec 22 voitures au départ, et le pilote le plus lent sera éliminé au bout de sept minutes, puis un pilote toutes les 90 secondes, jusqu'à ce qu'il n'en reste que 15 pour la Q2 (15 minutes), après une courte pause.

Sur ces 15 pilotes en Q2, et selon le même procédé, il n'en restera que huit pour la Q3 (14 minutes), au lieu de 10 jusqu'à l'an dernier. À la fin de la Q3, et après élimination des six autres, toutes les 90 secondes, seuls les deux pilotes les plus rapides resteront en piste pour la chasse à la pole position, dans le dernier tour.

«C'est une idée étrange et je ne pense pas que ça va changer grand-chose», a dit le pilote britannique Jolyon Palmer. «Je ne pensais pas qu'il y avait un problème avec les qualifications.»

Selon la formule en place la saison dernière, les 6 pilotes les plus lents étaient éliminés après chacune des deux premières séances et les 10 plus rapides participaient à une séance de barrage pour la pole lors de la dernière séance.

Plus rapide en 2017

La commission de la F1 a également approuvé de nouvelles mesures pour offrir un championnat «plus rapide et spectaculaire» en 2017. «De nouvelles règles ont été adoptées concernant la carrosserie pour créer des voitures plus excitantes, fournir plus d'appui aérodynamique pour augmenter la vitesse et abaisser les temps», a déclaré la FIA dans un communiqué, mercredi.

La FIA a également dit que toutes les parties travaillaient ensemble pour améliorer la sécurité des pilotes à compter de 2017. Elle a indiqué que la solution du «halo» était «présentement l'option préférée», mais que d'autres options étaient évaluées, incluant une «protection transparente de l'habitacle».

«Je n'aime pas ça», a dit le pilote Force India Nico Hulkenberg. «L'habitacle est toujours ouvert en monoplace et j'aimerais que ça reste ainsi.» 

«Je suis ouvert à l'idée», a mentionné le pilote Sauber Felipe Nasr. «Si c'est vraiment quelque chose qui va améliorer la sécurité sans nuire au pilotage, je suis ouvert à l'idée et je ne vois pas pourquoi on n'utiliserait pas ce moyen en F1.»

La commission de F1 a également indiqué qu'un prix sera remis au «pilote du jour».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer