Badminton: le Rouge et Or en quête d'un premier doublé depuis 2009

Stephanie Pakenham est un des piliers de l'équipe... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Stephanie Pakenham est un des piliers de l'équipe de badminton du Rouge et Or.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La suprématie du Rouge et Or en badminton sera mise à rude épreuve, en fin de semaine, lors du championnat provincial par équipe, au PEPS. L'Université Laval a remporté toutes ses rencontres par équipe depuis le début de la saison. Autant les hommes que les femmes sont donc semés numéro un.

Un statut à oublier, estime l'entraîneur-chef Étienne Couture. «C'est le piège dans lequel il ne faut pas tomber. Si on ressent une pression supplémentaire [parce que nous sommes favoris], c'est qu'on tombe dans ce piège.» Si les deux équipes lavalloises de­vaient l'emporter, il s'agirait d'un premier doublé depuis 2009 pour le Rouge et Or, un habitué des bannières. Les filles sont doubles championnes en titre, tandis que les gars l'ont emporté en 2011 et en 2012.

Selon Couture, sa formation de 2016 est la plus équilibrée de ses 10 saisons à la barre. «Chez les filles, c'est la meilleure équipe que j'ai jamais eue», ajoute même l'entraîneur.

Les demi-finales auront lieu samedi, à partir de midi. Le Rouge et Or féminin affrontera l'UQAM, pendant que le Vert & Or de Sherbrooke croisera le fer avec les Carabins de l'Université de Montréal. Les trois formations visiteuses représentent un danger, croit Couture.

Du côté des gars, Laval se mesurera à l'École de technologie supérieure, tandis que McGill fera face à Montréal. Les Redmen demeurent le rival numéro un du Rouge et Or, entre autres grâce à la présence d'Alan Shekhtman, membre du programme national américain.

La première équipe qui gagne trois matchs l'emporte, à l'image de la Coupe Fed au tennis. Trois simples et deux doubles peuvent être disputés. Les vainqueurs se retrouveront dimanche pour les deux finales. Celle des femmes débutera à 15h, celle des hommes à 16h30. L'entrée est gratuite toute la fin de semaine.

Stéphanie Pakenham et Marianne Maltais seront les joueuses-clés du côté des filles. Maxime Marin - «notre meilleur marqueur», illustre Couture - et David de la Chevrotière rempliront les mêmes rôles chez les hommes. Ces quatre athlètes, tous à leur cinquième et dernière année universitaire, ont une fiche combinée de 29-1 dans les rencontres par équipe cette saison.  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer