Courte nuit, mais bon 1000 m pour Alexandre St-Jean

Alexandre St-Jean a pris le neuvième rang du... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Alexandre St-Jean a pris le neuvième rang du 1000 m, samedi, son meilleur résultat en carrière sur la distance.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Décidément, la surface glacée d'Inzell, en Allemagne, réussit à Alexandre St-Jean. Après un premier podium en Coupe du Monde la veille, au 500 m, le patineur de Québec a pris le neuvième rang du 1000m, samedi, son meilleur résultat en carrière sur la distance.

«J'ai eu de la difficulté à trouver le sommeil vendredi soir, j'étais très excité de ma médaille d'argent», lançait le patineur de 22 ans, après sa course. Le sommeil léger n'a pas semblé l'affecter une fois ses patins chaussés.  Pour une deuxième journée consécutive, St-Jean n'est pas sortie des blocs comme il l'aurait voulu, mais il a performé en crescendo durant son 1000 m, ramenant un chrono de 1:09,19 lui conférant une neuvième place, deux rangs devant son compatriote Vincent De Haitre.

«J'étais confiant sur la ligne de départ. Ça s'est bien déroulé. Je pense que ma course d'hier m'a donné une confiance qui va m'aider au minimum pour le reste du voyage», s'est réjoui St-Jean. Une assurance décuplée que le patineur aura la chance de mettre à l'épreuve à nouveau dimanche, lors du deuxième 500 m de la Coupe du Monde d'Inzell. Son coéquipier Laurent Dubreuil, quatrième, vendredi, y sera également, lui qui n'a pas pris part au 1000 m.

Ancien membre de l'équipe nationale sur courte piste avant d'adopter le  plus grand ovale, St-Jean ne craint cependant pas d'être rattrapé par la fatigue pour sa troisième course en trois jours. «Deux 500 m et un 1000 m en trois jours, ce n'est vraiment pas si pire. Lorsque j'étais en courte piste, il m'arrivait de faire beaucoup plus que ça. Je suis convaincu qu'il va me rester de bonnes jambes.»

C'est le Néerlandais Nuis Kjeld qui a raflé l'or sur 1000 m. Le Canadien Gilmore Junio a signé le meilleur chrono de la division B. Pour une deuxième journée consécutive, le vice-champion du monde de la distance, le Russe Pavel Kulizhnikov, brillait par son absence, incommodé par une blessure.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer