Un dernier tour de piste à ne pas manquer

Si la retraite de Jeff Gordon suscite tant... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Si la retraite de Jeff Gordon suscite tant de réactions parmi ses confrères pilotes automobiles, c'est que son impact sur le sport a été encore bien plus grand que ses 92 victoires et quatre championnats en série Sprint le suggèrent, explique Donald Theetge.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La légendaire carrière NASCAR de Jeff Gordon a pris fin dimanche, à Miami. Le vétéran du stock-car québécois Donald Theetge tenait à être sur place pour encourager une dernière fois celui qui a inspiré toute une génération de pilote automobile.

«Gordon a commencé dans la série Sprint du NASCAR, anciennement Winston Cup, au début des années 90, à la même époque où je commençais à conduire en stock-car», explique Theetge, qui a lui-même coursé un peu partout en Amérique du Nord en NASCAR et en Série Castrol. «Ça a toujours été mon idole, j'écoutais toutes ses courses.»

Vacances prolongées

Le pilote de Québec a prolongé ses vacances en Floride de plusieurs jours pour être dans les estrades lors de la finale 2015 de la série Sprint, au Homestead-Miami Speedway, dimanche. De grands noms de la course automobile comme Mario Andretti et Lewis Hamilton s'y trouvaient également, désireux d'assister à l'acte final de Gordon.

Si ce dernier a échoué dans sa tentative de se retirer en champion, prenant le sixième rang, tout le monde n'en avait quand même que pour lui, avant et après la course. Plusieurs pilotes, dont Danica Patrick et les coéquipiers de Gordon chez Hendrick Motorsports, Dale Earnhardt Jr, Jimmie Johnson et Kasey Kahne s'étaient coiffés de casquettes au nom du nouveau retraité. La jeune vedette Joey Logano a pour sa part partagé sur les réseaux sociaux une photo de lui, enfant, aux côtés de son idole.

Le rêve américain

Si la retraite de Jeff Gordon suscite tant de réactions parmi ses confrères pilotes automobiles, c'est que son impact sur le sport a été encore bien plus grand que ses 92 victoires et quatre championnats en série Sprint le suggèrent, explique Donald Theetge. «Il a transformé et relancé le NASCAR à une époque où le sport perdait en popularité. Il représentait un peu le rêve américain. Un jeune Californien rapidement devenu une vedette montante parmi les Dale Earnhardt Sr et autres gros noms de l'époque. Le NASCAR l'a beaucoup moussé, mais il leur en a donné autant en retour.»

Selon Theetge, les pilotes qui ont fini par damer le pion à Gordon, plus tard dans sa carrière, étaient des produits de la nouvelle génération qu'il a largement contribué à créer. «Dans les années 90, il a changé l'image qu'avait la course automobile pour quelque chose de plus jeune. Il faut lui lever notre chapeau. Les Edwards, Bush, Keselowski et Logano, ce sont tous des pilotes issus de ça.»  Avec AP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer