Podiums pour Laurent Dubreuil et Alexandre St-Jean

Avec un chrono de 34,36 s, Laurent Dubreuil... (AP, George Frey)

Agrandir

Avec un chrono de 34,36 s, Laurent Dubreuil a remporté le bronze au 500 mètres lors de la coupe du monde de patinage de vitesse à Salt Lake City, en Utah, derrière le Canadien William Dutton (à gauche) et le Russe Pavel Kulizhnikov.

AP, George Frey

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après un premier 500 m à oublier vendredi, le patineur de vitesse Laurent Dubreuil s'est repris de belle façon, à la Coupe du monde de Salt Lake City, dimanche. Le Lévisien a connu un départ canon pour décrocher la troisième position, lors du deuxième 500 m de la compétition.

Parcourant ses 100 premiers mètres en seulement 9,51 secondes, Dubreuil a bouclé la distance avec un chrono de 34,36 s, terminant à 23 centièmes de l'indélogeable Russe Pavel Kuizhnikov (34,13 s) et à deux centièmes du compatriote canadien William Dutton (34,34 s).

«C'était la course que j'attendais depuis un petit moment. Ça fait du bien d'être capable de finir le voyage, qui avait été difficile jusque-là, par une belle course et une médaille», a admis d'entrée de jeu l'athlète de 23 ans.

Selon ce dernier, ce sont les centièmes gagnés au départ - le deuxième meilleur de la journée -, qui lui auront permis de monter sur un premier podium, cette saison.

Départs

«Mes départs sont très bons en ce moment, mais se situent plus dans les troisième ou quatrième au monde, que deuxième. C'est mon meilleur départ à vie, en temps. Donc agréablement surpris, parce que je m'attendais plus à 9,55 qu'à 9,51. C'est juste quelques centièmes de différence, mais vu que j'ai battu le quatrième par un centième, ce sont des centièmes qui ont fait toute la différence», a-t-il convenu.

Un ajustement de lames et une meilleure préparation mentale auront permis au patineur d'offrir une bien meilleure performance sur sa distance de prédilection que vendredi (15e).

«Les lames m'on permis d'attaquer un peu mieux le premier virage, qui avait été un désastre vendredi. Techniquement et mentalement, j'ai approché la course moins stressé, moins tendu, plus relaxe. Je me suis plus laissé patiner», a-t-il raconté.

Dubreuil n'est pas le seul Québécois à avoir connu une bonne journée à Salt Lake City, dimanche. Les trois patineurs s'entraînant au Centre national Gaétan Boucher - Alexandre St-Jean (8e et record personnel avec 34,46 s), Alex Boisvert-Lacroix (10e avec 34,46 s) et lui -, se sont tous classés parmi les 10 premiers à l'épreuve du 500 m. Une première dans l'histoire du CNBG!

«C'est exceptionnel, considérant qu'on s'entraîne dans des conditions difficiles. Sur les 10 gars dans le top 10, c'est de loin nous autres qui avons les pires conditions d'entraînement. Je pense que c'est un signe de nos efforts, de notre talent, de la qualité de notre entraînement physique. On peut juste imaginer ce qu'on serait capable de faire si on avait des conditions adéquates...» a laissé entendre Dubreuil.

Alexandre St-Jean a en outre récolté une première médaille d'or en coupe du monde, lors de la nouvelle épreuve de sprint par équipe, remportée par le Canada.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer