Un Crashed Ice collé au relief de Québec

Gestev et le Red Bull Crashed Ice ont... (Le Soleil, Frédéric Matte)

Agrandir

Gestev et le Red Bull Crashed Ice ont dévoilé mercredi les détails du parcours de l'épreuve de Québec. Tenue les 27 et 28 novembre, l'étape lancera officiellement la saison 2015-2016 du Championnat du monde.

Le Soleil, Frédéric Matte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Imaginez parcourir le Vieux-Québec en patins, longer ses fortifications, survoler ses parcs et traverser ses portes à toute vitesse. C'est ce que vivront les compétiteurs du 10e Red Bull Crashed Ice de la capitale grâce à un parcours épousant au maximum son relief naturel. Une configuration rendue possible par l'absence de neige, l'épreuve québécoise étant pour la première fois présentée en automne.

Gestev et le Red Bull Crashed Ice ont dévoilé mercredi les détails du parcours de l'épreuve de Québec. Tenue les 27 et 28 novembre, l'étape lancera officiellement la saison 2015-2016 du Championnat du monde.

Comme il y a deux ans, le départ du Crashed Ice sera donné devant la fontaine de Tourny, face à l'Assemblée nationale. La rampe longue de 460 mètres, un peu plus courte que par les années passées, serpentera dans le parc de l'Esplanade et longera la rue d'Auteuil pour finalement rejoindre la place D'Youville.

Martin Genois, directeur principal de la production chez Gestev, a insisté sur le peu «d'artifices» installés cette année sur le parcours. «On utilise beaucoup plus le terrain naturel», a-t-il expliqué. Seulement 30 % de la piste, dont évidemment toute la rampe de départ, repose sur des échafaudages, si bien que les patineurs auront réellement l'impression de «patiner Québec».

Normalement bloqué par la neige, le talus du... (Le Soleil, Frédéric Matte) - image 3.0

Agrandir

Normalement bloqué par la neige, le talus du parc de l'Esplanade, du côté de la rue d'Auteuil, sera presque entièrement accessible aux spectateurs. 

Le Soleil, Frédéric Matte

En plus des aléas de la météo plus faciles à contrôler en automne - novembre offre selon l'organisation les conditions idéales pour lui permettre de livrer une glace de qualité -, le public gagne lui aussi avec la version automnale. Normalement bloqué par la neige, le talus du parc de l'Esplanade, du côté de la rue d'Auteuil, sera presque entièrement accessible aux spectateurs. De cette butte, «près de 70 %» de la piste sera visible sans que les spectateurs aient à se tourner vers les écrans, a souligné Martin Genois. Un chalet chauffé sera également ouvert au public au bas du talus.  

Il s'agit aussi de l'endroit où les 23 patineuses et les 70 patineurs joueront le plus du coude. «C'est un peu le coeur du parcours. Il risque d'y avoir beaucoup de dépassements et de batailles», a expliqué Christian Papillon, directeur sportif du Red Bull Crashed Ice. La section comporte une descente de sept mètres, suivie d'un long saut - les plus rapides planeront sur 13 mètres - et d'une série de bosses.

Après une série de virages, la piste s'engouffre dans la porte Kent puis longe les fortifications jusqu'au fil d'arrivée, à place D'Youville.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer