Haas F1 se tourne vers Grosjean

Sébastien Grosjean qui a passé les cinq dernières... (AFP, KAZUHIRO NOGI)

Agrandir

Sébastien Grosjean qui a passé les cinq dernières saisons avec Lotus, se joint à la nouvelle écurie Haas F1.

AFP, KAZUHIRO NOGI

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jenna Fryer
Associated Press
Kannapolis

À l'origine, Gene Haas avait laissé sous-entendre qu'il allait engager un Américain comme pilote de sa nouvelle écurie de Formule 1, avant de réaliser que la nationalité n'était pas l'unique critère permettant de bâtir une équipe crédible. C'est ce qui explique pourquoi il a arrêté son choix sur Romain Grosjean.

Le Français de 29 ans a passé les cinq dernières saisons avec Lotus. Il a complété 78 courses de Formule 1 et compte 10 podiums en carrière. «On nous a mis beaucoup de pression afin d'embaucher un pilote américain», a admis Haas, lui-même un Américain, de son atelier de course automobile en Caroline du Nord.

Mais Haas a admis qu'il n'était pas à l'aise avec l'idée d'embaucher un pilote recrue. «L'objectif est d'être compétitif au sein de la série automobile la plus compétitive au monde, a-t-il expliqué. Nous ne sommes pas ici pour le faire "à l'américaine", mais de réaliser tout ce qui est possible pour inscrire la voiture sur la grille avec les bonnes personnes.»

Haas F1 effectuera ses débuts lors du Grand Prix d'Australie, le 3 avril 2016. La nouvelle écurie n'a toujours pas nommé l'adjoint de Grosjean, mais il s'agira probablement d'un pilote recommandé par Ferrari. Haas a développé une relation avec Ferrari sur le plan technique pour lancer son écurie, et le pilote réserviste Ferrari Esteban Gutierrez est le mieux placé pour hériter du poste.

Haas a par ailleurs confié qu'il avait été surpris que Grosjean soit à la fois disponible et intéressé à se joindre à la première écurie de Formule 1 dirigée par un Américain depuis 1986.

«Il a récolté des points lors de chaque saison, et c'est vraiment notre objectif principal - marquer des points. Il sera notre premier pilote, et il nous aidera à établir notre stratégie avec la voiture, les circuits et avec tout le processus d'apprentissage.»

Grosjean a commencé à explorer d'autres alternatives parce que Lotus est aux prises avec des difficultés financières et a amorcé des pourparlers qui pourraient mener à une vente d'actifs. Les problèmes financiers de l'écurie ont fait en sorte que le cargo est arrivé en retard en vue du Grand Prix du Japon la semaine dernière.

Association attrayante

Grosjean a également fait remarquer que l'association entre Haas et Ferrari était attrayante. «Je pense que l'approche est différente de ce que ferait normalement une écurie de Formule 1, et je pense que cette approche peut réussir, a déclaré le Français. J'aime l'idée d'un partenariat avec Ferrari.»

Grosjean effectuera ses premiers tours de piste lors d'essais préparatoires qui auront lieu au circuit de Catalogne, à Barcelone, du 1erau 4 mars. Une deuxième série de tests suivra deux semaines plus tard, également à Barcelone.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer