Un coureur de 19 ans victime d'un arrêt cardiaque au Marathon Lévis-Québec

Un jeune homme de 19 ans était toujours hospitalisé lundi soir après avoir subi... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Un jeune homme de 19 ans était toujours hospitalisé lundi soir après avoir subi un arrêt cardiaque quelques secondes après avoir complété en moins de deux heures l'épreuve du demi-marathon dimanche matin à l'occasion du Marathon Québec-Lévis.

Selon Denis Therrien, PDG de l'organisme Courir à Québec et organisateur du Marathon Québec-Lévis, le coureur avait fait d'autres épreuves de course au cours des derniers mois, notamment un autre demi-marathon. « Il n'en était pas à sa première course cet été », a-t-il indiqué au Soleil.

Le jeune homme aurait franchi le fil d'arrivée avant de s'écrouler quelques secondes plus tard. « Il s'est mis à chanceler en marchant et s'est effondré en étant soutenu par les secouristes. Il a ensuite été transporté en quelques secondes à notre tente médicale où il a été pris en charge par le Dr François Paquet, qui travaille avec notre organisation depuis 18 ans, et le Dr François Bégin, qui ont constaté qu'il avait fait un arrêt cardiaque et ont pratiqué des manoeuvres de réanimation », explique M. Therrien.

Une fois que le personnel médical a eu réanimé le coureur, celui-ci a été transporté à l'hôpital. « Je n'aime pas cette expression dans les circonstances, mais on peut dire qu'il a été chanceux dans sa malchance car il était près de l'équipe de secouristes quand il est tombé et qu'il a pu être pris en charge et dirigé rapidement vers des professionnels.»

Pas une première

Ce n'est pas la première fois qu'un coureur s'écroule ainsi lors de cette épreuve qui portait autrefois le nom de Marathon des Deux Rives. En 1999, un jeune homme de Lachute était décédé après avoir eu un problème cardiaque et en 2008, un résidant de Windsor était tombé à 2,5 km du fil d'arrivée. « Dans ce dernier cas, parle de quelqu'un qui avait couru des ultramarathons et participé à quelques reprises au Marathon de Boston », fait remarquer Denis Therrien.

Plus tôt cette année, un homme de 49 ans est décédé après avoir subi un malaise à un kilomètre du fil d'arrivée de la course de 10 km du Défi Entreprises à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier et un coureur de 21 ans, Maxime Fournier, est mort des suites d'un malaise cardiaque subi à un kilomètre de l'arrivée du Demi-marathon des pompiers de Shawinigan.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer