Plus de 700 pilotes de motocross attendus à Deschambault

Benoît Milot et Kevin Benoît ont offert une... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Benoît Milot et Kevin Benoît ont offert une démonstration de haute voltige sur la piste de Deschambault.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Son objectif a toujours été de présenter le plus important événement de la discipline au Canada. Avec une bourse de 60 000 $, dont 40 000 $ en prix pour les jeunes, le promoteur Daniel Thibault estime que le septième Championnat national de motocross professionnel Monster Energy est bel et bien devenu le rendez-vous à ne pas manquer sur le circuit.

Ils seront plus de 700 pilotes professionnels et amateurs à rouler sur la piste de Deschambault, en fin de semaine (25 et 26 juillet), dont plusieurs de haut calibre.

«Les coureurs se déplacent de partout au pays, même des États-Unis. Avant, on était un peu limité à ceux du Québec et de l'Ontario, mais ce n'est plus le cas. Pour ce qui est des professionnels de l'extérieur, ils sont attirés par la visibilité que leur offre le circuit national. On voulait devenir le plus gros événement de motocross au Canada, on a atteint notre but», a affirmé le propriétaire du circuit de Deschambault, en soulignant l'implication de l'industrie du motocross dans ce succès.

Son parc accueillera notamment le Championnat amateur de l'Est (ECAN), qui mettra la table aux courses professionnelles, dimanche. Pour l'occasion, l'Australien Brett Metcalfe, cinquième au monde, l'Américain Matt Goerke et le Canadien Colton Facciottio, champion de l'épreuve 2014 en classe MX1, seront de la partie.

En classe MX2, le Québécois Kaven Benoît, originaire de Notre-Dame-du-Bon-Conseil, tentera de poursuivre sa domination saisonnière, lui qui a remporté quatre des six épreuves du circuit comptant 10 étapes. La course de Deschambault est la septième au calendrier. Il possède 44 points d'avance en tête du classement 2015.

Confiant 

«Ça me permet de respirer un peu. Parmi les gars qui se partagent les victoires, j'ai été le plus régulier. J'adore courir à Deschambault, je le fais depuis longtemps et j'y suis toujours confiant. Je vais pouvoir donner mon maximum sans être dérangé par la pression», a indiqué le champion national en titre, hier, en marge de la conférence de presse de l'événement.

En marge de ce championnat, le pilote de style libre Benoît Milot, qui a déjà participé aux X-Games, offrira quelques spectacles, lui qui en effectue une trentaine à travers le pays pendant la saison avec le Milot Land Tour. Il a même été invité à impressionner la galerie à Macao, en Chine.

«J'ai commencé ici, et ce que j'aime de l'événement, c'est l'union entre la compétition, le spectacle, la musique... On ne voit pas cela souvent dans les championnats de motocross», a précisé Milot.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer