Premier Extrême Bloc Chewpod: François-Guy Thivierge flotte sur un nuage

Les spectateurs ont pu y voir 54 athlètes... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Les spectateurs ont pu y voir 54 athlètes tenter de grimper le plus rapidement possible un mur d'escalade de 32 pieds, sans protection autre que le bassin d'eau sous eux.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) François-Guy Thivierge flottait sur un nuage, dimanche soir, après la conclusion du premier Extrême Bloc Chewpod, présenté au cours de la fin de semaine au Centre national d'entraînement acrobatique Yves-Laroche, à Lac-Beauport.

«L'apothéose! Je suis en train de redescendre la montagne», a lancé l'alpiniste pour illustrer son état d'esprit. «J'ai atteint mon sommet quand j'ai vu le sourire des athlètes et à quel point les gens ont aimé ça.»

Selon l'estimation des organisateurs, entre 1800 et 2000 personnes ont franchi les tourniquets pendant les trois jours qu'a duré la première compétition de psicobloc au Canada. Les spectateurs ont pu y voir 54 athlètes tenter de grimper le plus rapidement possible un mur d'escalade de 32 pieds, sans protection autre que le bassin d'eau sous eux.

Thivierge avait fait de cet événement son principal défi de 2015. Si ce passionné de grimpe s'est lancé dans l'aventure, c'est d'abord pour faire la promotion de la discipline qu'il adore. «Je veux que l'escalade prenne sa place dans le monde du sport», a-t-il expliqué dimanche.

Du même souffle, il a aussi admis avoir eu beaucoup de craintes dans les derniers mois. «Plusieurs commanditaires ont été très frileux.»

Voilà qu'il a déjà les yeux sur 2016. Il assure que l'épreuve sera de retour et espère que le bouche à oreille permettra d'attirer encore plus de monde. «L'an prochain, ça va être fou», prédit-il.

Sethna et Costanza

Chez les hommes, Eric Sethna, un athlète natif de Banff qui habite Toronto, a pris la mesure du Saskatchewanais Jason Holowach en grande finale grâce à un temps spectaculaire de 16,2 secondes. Sébastien Lazure a été le meilleur Québécois avec une quatrième place.

Du côté des femmes, la jeune Américaine Melina Costanza, 16ans, a poursuivi sa domination. La grimpeuse de Seattle a vaincu Alison Stewart-Patterson (Victoria) en finale avec un temps de 30 secondes, similaire à celui qu'elle avait obtenu samedi lors des qualifications. Avec une cinquième place, Mélissa Lacasse a été la meilleure athlète de la Belle Province. Les deux gagnants ont chacun reçu une bourse de 1000$.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer