Le Relais Xtrême, la course de toutes les courses

.... (Photo Photos.com)

Agrandir

.

Photo Photos.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Relais Xtrême est «la course de toutes les courses», croient ses organisateurs. Ce défi par équipe n'est pourtant pas réservé à l'élite, bien au contraire. Ce qui le rend spécial, c'est qu'on peut le moduler à notre goût, explique l'un d'eux, Stéphane Marcotte.

La randonnée de 287 kilomètres sera de retour pour une deuxième année, les 26 et 27 septembre, dans la région de Québec. Elle permet aux plus endurants de courir longtemps, mais aussi à ceux qui sont moins en forme de se ménager. «Tout est possible à l'intérieur de notre course», lance Marcotte, qui a eu la piqûre pour cette formule unique dans la province lorsqu'il a fait un tel défi au Vermont, il y a quelques années.

Marcotte en est conscient: le chiffre 287 est un peu rébarbatif quand il est question de jogging et de kilomètres. «On a de la misère à le démystifier. Ça fait peur aux gens. Mais en équipe de 12, ça donne une moyenne de 23 kilomètres sur trois courses, sur une durée de 24 heures. C'est accessible», explique le militaire, qui espère organiser d'autres épreuves du genre ailleurs au Québec, «éventuellement».

Le parcours est divisé en 36 segments d'une moyenne de huit kilomètres chacun, mais dont certains sont aussi courts que trois kilomètres. Les coureurs des équipes de six (catégorie extrême) devront donc faire six segments chacun, tandis que ceux des équipes de 12 (catégorie régulière) devront en faire trois. Chaque athlète profite donc d'une bonne période de repos entre chacune de ses séances. Et le marathonien qui souhaite courir son 42 kilomètres d'un coup peut le faire aussi. Tant que ses coéquipiers sont d'accord! Seule contrainte : la course doit être terminée en moins de 35 heures. L'an dernier, la meilleure équipe a eu besoin de 22 heures.

En 2014, 20 groupes pour un total d'environ 200 coureurs ont participé à l'aventure, dont 70 % de femmes. L'organisation souhaite attirer 10 équipes de plus cet automne. Seize ont déjà confirmé leur présence.

Triathlète dans l'équipe du Rouge et Or de l'Université Laval, Charles Brault a participé au Relais Xtrême l'an dernier, courant 60 kilomètres. Il y sera encore cette année. «C'est trippant parce que t'es en gang [entre chaque virée]. Et tu cours la nuit! C'est complètement différent, t'es dans ta bulle, la nuit. Il n'y a que toi et le silence», raconte Brault.

L'organisation espère faire découvrir la beauté de la région de Québec aux participants. Le parcours est d'ailleurs conçu en ce sens. Après le départ du mont Sainte-Anne, les coureurs pourront admirer les paysages de l'avenue Royale, du lac Beauport, du lac Delage, du lac Saint-Joseph, du lac Sergent, de la promenade Samuel De Champlain, puis de la haute ville de Québec, entre autres. L'arrivée se fera au domaine Cataraqui.

D'ici le 30 juin, les équipes de six personnes et moins devront débourser 940 $ pour s'inscrire; celles de 7 à 12 participants, 1350 $. Les tarifs augmenteront après cette date.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer