Me Aubut étudierait encore ses options quant à un recours contre ExpoCité

Le président de la Fondation Nordiques, Me Marcel... (Photo Yan Doublet, archives Le Soleil)

Agrandir

Le président de la Fondation Nordiques, Me Marcel Aubut

Photo Yan Doublet, archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Poursuivra, poursuivra pas? Marcel Aubut se fait discret sur une éventuelle poursuite contre ExpoCité après l'annulation du gala Triomphe en raison d'un conflit d'horaire au Colisée.

Furieux de devoir annuler la grand-messe des athlètes de la région de Québec vendredi, l'avocat et organisateur des célébrations avait laissé entendre qu'il pourrait poursuivre ExpoCité pour les torts causés. Plus précisément, Me Aubut a déclaré que «les auteurs de cette situation vont avoir à compenser, c'est sûr».

Joint lundi, l'ancien président des Nordiques n'avait pas le temps de répondre aux questions du Soleil. Mais selon nos informations, le dossier est toujours analysé sur le plan juridique et l'option d'une poursuite n'est pas encore exclue. Le Soleil a pu comprendre entre les lignes, lundi, lors d'échanges avec des responsables du gala Triomphe, que les dommages causés par l'annulation étaient toujours à évaluer et qu'il était donc peut-être trop tôt pour parler d'une demande de dédommagement officielle. 

Chose certaine, la Fondation Nordiques estime qu'ExpoCité a «brisé une entente contractuelle très claire». M. Aubut a affirmé vendredi, toujours dans la foulée de l'annulation de sa grande fête, qu'un contrat leur assurait d'être les seuls occupants du Colisée dès le mardi 28 avril à 8h pour amorcer les préparatifs en vue de la soirée du jeudi 30. 

Or, la direction d'ExpoCité aurait décidé à la dernière minute, selon l'équipe de Triomphe, de laisser l'amphithéâtre à ses locataires prioritaires, les Remparts de Québec, mardi soir, pour le quatrième match de leur série contre les Wildcats de Moncton. «Une décision choquante» et un «manque de professionnalisme absolument inacceptable», avait décrié Me Aubut.

Aucun commentaire

ExpoCité, qui n'émet plus aucun commentaire depuis vendredi dernier, avait répliqué qu'il n'y avait qu'un «projet» d'entente et que rien d'officiel n'avait été signé «de façon authentique» avec le gala Triomphe. 

Encore lundi, ExpoCité n'a pas voulu préciser ce qu'elle voulait dire par «façon authentique», n'accordant pas d'entrevue. Dimanche, Le Soleil a tenté d'obtenir une copie du fameux contrat, mais les deux parties s'y sont opposées.

Invité à se mêler du dossier par les élus de l'opposition et des acteurs du milieu sportif, le maire de Québec, Régis Labeaume, a encore gardé le silence lundi. «À partir du moment où il y a menace de poursuite, nous n'avons pas le choix d'être prudents», a réitéré l'attaché de presse du maire, Paul-Christian Nolin, qui avait fourni cette même réponse samedi et dimanche.  

Le festin racheté par ExpoCité

Contrairement à ce qui a été rapporté dans certains médias dimanche, la nourriture qui était déjà arrivée au Colisée en prévision du gala Triomphe ne prendra pas la direction de Lauberivière. Le festin, dont plus de 50 % des ingrédients étaient arrivés à destination, sera entièrement récupéré par le Groupe Compass, traiteur d'ExpoCité. C'est ce qu'a confirmé lundi Marie-Michelle Gagné, responsable des communications de la Fondation Nordiques pour le gala Triomphe. L'option de donner la nourriture à un organisme de charité avait bel et bien été envisagée et avait été mentionnée au Soleil, mais cette avenue a finalement été abandonnée. En refilant le buffet à Compass, l'équipe de Marcel Aubut lui a aussi renvoyé la facture, à 100 % assumée par le traiteur, nous a-t-on confirmé.  

Avec Valérie Gaudreau

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer