Baskteball: le Rouge et Or ne peut se payer la meilleure au Canada

Chantal Vallée avait confirmé au Soleil avoir montré de l'intérêt... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Chantal Vallée avait confirmé au Soleil avoir montré de l'intérêt pour le poste d'entraîneur-chef vacant depuis la retraite de Linda Marquis.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La meilleure coach de basketball universitaire féminin au Canada voulait prendre la barre du Rouge et Or. Chantal Vallée a confirmé au Soleil avoir montré de l'intérêt pour le poste d'entraîneur-chef vacant depuis la retraite de Linda Marquis. Mais le budget du club de l'Université Laval s'avère trop inférieur aux conditions salariales dont elle bénéficie à l'Université de Windsor, a-t-on appris.

La Québécoise de 40 ans vient de mener les Lancer à un cinquième titre de championnes canadiennes d'affilée, égalant un record. Elle a été nommée entraîneure par excellence du circuit universitaire canadien pour une deuxième année consécutive.

Native de Joliette, Vallée souhaitait se rapprocher de sa famille. L'écart de salaire entre Québec et Windsor l'aura convaincue de ne pas bouger. Tout cela après avoir obtenu son premier emploi d'entraîneur-chef en 2005, un job dont personne ne voulait aux commandes d'une équipe de dernière place. En 10 ans chez les Lancers, sa fiche s'établit aujourd'hui à 278-70. Un ratio de victoires de 80 %, 93 % si l'on se limite aux cinq dernières années (173-14).

La succession de Marquis n'est pas pour autant en péril. Outre la meilleure coach universitaire au Canada, le meilleur du niveau collégial a aussi postulé. Il y a un mois, Guillaume Giroux a guidé les Nomades du Cégep Montmorency de Laval à un troisième triomphe de suite sur la scène canadienne. Trois autres candidats solides sont en lice : Sonia Ritchie épaulait déjà Marquis, qui la voit comme sa dauphine, tandis que Dave Laroche et Éric Ségal dirigent respectivement les équipes féminine et masculine des Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy. 

Marquis se retire après 30 ans comme pilote. Elle a gagné 14 championnats québécois et a participé au championnat canadien à 17 reprises. La dernière fois en mars, au PEPS de l'Université Laval, à titre d'équipe hôtesse. Le Rouge et Or n'a toutefois pas connu de saison gagnante depuis 2009-2010. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer