Championnat universitaire canadien: les Lancers de Windsor impériales

Carolann Cloutier des Martlets de McGill tente de... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Carolann Cloutier des Martlets de McGill tente de maîtriser la joueuse par excellence du tournoi, Korissa Williams des Lancers de Windsor.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Les Lancers de Windsor n'ont pas fait mentir leur réputation, dimanche, en défaisant les Martlets de McGill par la marque de 60-47, en finale du Championnat canadien de basketball féminin de Sport interuniversitaire canadien (SIC), à l'Université Laval. Avec cette victoire, les filles de Chantal Vallée décrochent un cinquième titre canadien d'affilée, égalant le record de l'Université Laurentian établi entre 1975 et 1979.

À leur septième participation consécutive, les Lancers se sont élevées au rang de dynastie du basketball féminin universitaire canadien. Leurs joueuses Jocelyn LaRocque et Korissa Williams sont devenues les premières à remporter cinq trophées Bronze Baby consécutifs. Quant à leur entraîneur-chef, Chantal Vallée, elle rejoint Norm Vickery, dans le club très sélect des entraîneurs ayant mené leur formation à cinq titres de suite.

«Je suis juste très contente d'avoir gagné ce match, ce championnat, avec cette équipe. On avait seulement neuf joueuses depuis six semaines. On a eu des filles qui ont été malades durant la semaine, qui ont eu la gastro, qui ont encore été malades à la demie et sont revenues mettre des gros trois points dans le panier. Je pense à Jocelyn, qui a offert toute une performance, alors qu'elle ne filait pas. Korissa, Kristine [Lalonde], des filles qui ne voulaient pas perdre. C'est un plaisir pour moi de les coacher», a fait savoir Vallée, dont la formation a célébré au champagne, à l'initiative du comité organisateur.

De leur côté, les Martlets, première équipe québécoise à atteindre la finale depuis Laval en 2002, cherchaient également à écrire l'histoire, ce que la formation a fait en décrochant l'argent, son meilleur résultat en carrière. Le duel entre les deux équipes s'annonçait donc intéressant, surtout que McGill avait su tenir tête aux championnes en décembre, s'inclinant par un score serré de 55-48.

Spectacle à la hauteur

Et le spectacle s'est montré à la hauteur des attentes, même si les Lancers s'étaient déjà forgé une avance de 21-10 après le premier quart, profitant de l'indiscipline de McGill et des nombreux lancers francs pour creuser l'écart. De leur côté, les Martlets ont cruellement manqué d'opportunisme en attaque, ne lançant que pour 26,8 % dans le match, malgré plusieurs chances de réduire l'écart.

Tirant de l'arrière par 12 points au début deuxième quart, les filles de Ryan Thorne avaient réussi à s'approcher à huit points de leurs adversaires (34-26) à la demie. Au début du quart suivant, les Martlets ont continué de montrer du caractère, inscrivant six points consécutifs pour s'approcher à deux des Lancers (34-32). Elles n'ont toutefois pas été en mesure de maintenir la cadence face à la pression exercée par leurs adversaires. Après trois quarts, Windsor menait 45-38.

La garde Williams a été la meneuse offensive du côté de Windsor, avec 21 points, 14 rebonds et sept assistances. Sa coéquipière Cheyanne Roger a reçu le titre de joueuse du match chez les Ontariennes, avec 10 points et huit rebonds. Du côté de McGill, Mariam Sylla (10 points, 11 rebonds) et Gabriela Hébert (10points, 10 rebonds et quatre assistances), un produit des Dynamiques de Sainte-Foy, ont également brillé. La première a en outre hérité du titre de joueuse du match chez les Martlets.

Korissa Williams la meilleure

Les honneurs individuels du Championnat canadien de basketball féminin de SIC ont été dévoilés au terme de l'événement, dimanche. Dominante dans toutes les phases du jeu pendant son séjour en nos murs, la garde des Lancers de l'Université de Windsor, Korissa Williams, a été nommée joueuse par excellence de la compétition. Sa coéquipière Cheyanne Roger s'est retrouvée pour sa part dans l'équipe d'étoiles du tournoi en compagnie de Laura Dally des Huskies de l'Université de la Saskatchewan, de Kris Young des Thunderbirds de UBC, de Saskia Van Ginhoven des Pandas de l'Université de l'Alberta et de Gabriela Hébert des Martlets de l'Université McGill. Les représentantes de l'Université Ryerson ont quant à elles remporté le prix de l'esprit sportif. 

Vallée ne ferme pas la porte

Dans la foulée de la retraite de Linda Marquis, les spéculations continuaient d'aller bon train, dimanche, quant à l'identité de la personne qui lui succédera à la barre du club de basketball féminin Rouge et Or. Si le chemin semble grand ouvert pour l'entraîneure-chef intérimaire Sonia Ritchie, le nom de la Québécoise Chantal Vallée a également circulé cette semaine. La pilote des Lancers de l'Université de Windsor n'a pas fermé la porte à cette possibilité. «Je suis très, très, très contente à Windsor. J'ai une bonne qualité de vie là-bas. J'adore l'université. On me traite bien. C'est sûr que ça va bien. Mais des fois, un nouveau défi, ça peut toujours être intéressant à considérer...» a-t-elle laissé entendre, dimanche. 

Le bronze aux Thunderbirds

Dans le match pour la médaille de bronze, les Thunderbirds de la Colombie-Britannique (UBC) ont pris la mesure des Huskies de la Saskatchewan par la marque de 73-61, en matinée dimanche. Il s'agissait d'une reprise de la finale de la Conférence Canada-Ouest, également remportée par UBC. Avec cette victoire, les Thunderbirds remontent sur le podium, trois ans après avoir décroché une deuxième place, en 2012. Nommée joueuse du match pour UBC, la garde Kris Young a terminé la rencontre avec 25 points et sept rebonds. Chez les Huskies, Kelsey Trulsrud a été la meilleure des siennes avec 13 points et 14 rebonds. Outre Windsor chez les filles, les Ravens de Carleton chez les hommes ont également décroché un cinquième titre national consécutif dimanche, en écrasant les Gee-Gees d'Ottawa par la marque de 93-46, dans une finale disputée au Mattamy Athletic Centre de l'Université Ryerson.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer