Canot à glace: une première place décevante pour l'équipe de Jean Anderson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Même si son équipe a été sacrée championne 2015 du Circuit québécois de canot à glace à l'issue de la dernière course de la saison qui s'est tenue à Québec, Jean Anderson avait le moral dans les talons samedi après-midi. Son équipage est arrivé loin derrière celui de Volvo, qui a volé la vedette devant le public de la Capitale-Nationale pour la deuxième fois de l'hiver après la course du Carnaval.

«J'aurais mieux aimé gagner la course!» a lancé M. Anderson à l'issue du Grand Défi Chez Victor que son équipe (Château Frontenac/Le Soleil/The North Face) a complété en près d'une heure trente. De style critérium, l'épreuve chez les hommes dans la catégorie élite consiste à traverser le fleuve Saint-Laurent à 10 reprises, soit l'équivalent de cinq allers-retours entre Québec et Lévis. Les femmes dans la même catégorie doivent quant à elles visiter les deux rives trois fois.

Jean Anderson s'expliquait mal les six minutes qui séparaient son embarcation au fil d'arrivée de celle de Volvo. «Ça ne glissait juste pas», a-t-il laissé tomber, ajoutant qu'il allait analyser les résultats à tête reposée. Au cours de la saison, son équipe n'a remporté que deux victoires, mais grâce au pointage accumulé, celle-ci s'est hissée en première place. Ce qui fait le plus mal, relate le canotier d'expérience, c'est perdre à Québec. Après avoir terminé deuxième au Carnaval, M. Anderson avait bien l'intention de se reprendre. La déception était d'autant plus importante samedi.

De leur côté, les gagnants savouraient leur victoire qu'ils attribuaient à des conditions de glace favorables. «Quand il y a du relief, c'est là qu'on découvre notre force», a expliqué Benoit Gilbert de l'équipe Volvo, ajoutant que les grandes jambes de ses coéquipiers ont été largement mises à contribution. «Nous sommes tous des gars de six pieds et plus», a-t-il ajouté. Si le canot de Volvo a terminé en deuxième place au classement général malgré ses quatre victoires de la saison, c'est qu'il n'a pas été mis à l'eau glacée à Rimouski, faisant perdre à l'équipe 100 cruciaux points. Malgré cela, M. Gilbert et ses partenaires étaient très heureux de leurs résultats.

Un doublé chez les filles

Chez les filles, l'équipe Archibald-Le coureur nordique a pour la première fois réussi un doublé. En plus de remporter l'épreuve de la journée, Mackenzie Stairs et ses coéquipières ont fini premières au classement. Elles avaient également une bonne longueur d'avance sur leurs plus proches rivales (l'équipe Écomaris) qui sont arrivées près de cinq minutes après elles au bassin Louise. «Cette année on jouait le tout pour le tout», a expliqué Mme Stairs, tout sourire. Les championnes du circuit ont remporté cinq des sept courses de la saison.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer