Volleyball canadien: le Rouge et Or balayé

L'entraîneur-chef du Rouge et Or volleyball, Pascal Clément,... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'entraîneur-chef du Rouge et Or volleyball, Pascal Clément, a qualifié le revers de sa troupe comme  «l'une des volées les plus sévères qu'on ait jamais encaissées».

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Classés quatrièmes au pays, les gars du Rouge et Or de l'Université Laval sont, contre toute attente, tombés 3-0 aux mains des Spartans de Trinity Western, cinquièmes favoris, en lever de rideau du Championnat de volleyball masculin de SIC, à Saskatoon, jeudi.

Évincés en trois sets de 25-14, 25-14 et 25-19, les hommes de Pascal Clément n'ont véritablement été dans le match qu'à la dernière manche, où ils ont joué coup pour coup avec leurs adversaires, égalisant la marque 9-9. À la pause technique, Trinity Western menait 16-14, se forgeant par la suite une insurmontable avance de 21-14.

Ce revers subi aux mains d'une formation physiquement imposante a été qualifié de «l'une des volées les plus sévères qu'on ait jamais encaissées» par l'entraîneur Pascal Clément, jeudi.

«Ce n'était pas des enfants de choeur! Ça m'a fait réaliser qu'il y avait encore une coche au-dessus. C'était grand et gros. Au niveau du contre, ils étaient très dominants, très envahissants. Cela dit, quand on joue du volleyball propre sur le premier contact, on permet au passeur d'être bien ouvert. Là, on n'a pas créé d'ouvertures. On a été en eau trouble tout le match», a-t-il expliqué.

Dans la défaite, Olivier Jannini a été le meilleur des siens. Le Rouge et Or affrontera le perdant du match entre McMaster et la Saskatchewan, en demi-finale consolation aujourd'hui, à 16h.

BELLE BATAILLE DES FILLES

Partant négligées face à Western Trinity (1res), les filles du Rouge et Or (8es) ont quant à elle surpris en amenant les favorites au cinquième set, en quarts de finale du Championnat de volleyball féminin de SIC, à l'Université de Toronto, jeudi.

Malgré une avance de 2-0 obtenue grâce à des sets identiques de 26-24, la formation d'Olivier Caron n'a pas été en mesure de terminer le travail, échappant les trois dernières manches par des pointages de 25-15, 25-16 et 15-8.

«En général, c'était un bon match. Au cours des deux premiers sets, nous avons été très disciplinés. Nous avions un plan de match solide et nous le suivions à la lettre. Au troisième set, j'ai trouvé que nous étions devenus impatients et que nous leur avons donné quelques points qui leur ont permis de revenir dans le match», a indiqué Caron.

Efficace dans toutes les phases du jeu, l'attaquante lavalloise Valérie Lemay a enregistré 16 attaques marquantes, 13 récupérations défensives et 3 as.

Le Rouge et Or croisera maintenant le fer avec les Thunderbirds de UBC en demi-finale consolation, aujourd'hui, 11h30.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer