Volleyball: gros menu des Fêtes pour le Rouge et 0r

L'entraîneur-chef du Rouge et Or volleyball, Pascal Clément... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'entraîneur-chef du Rouge et Or volleyball, Pascal Clément

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Inactifs depuis le 29 novembre, les volleyeurs du Rouge et Or renoueront avec la compétition en fin de semaine. Ils seront sur la côte ouest américaine où ils disputeront des matchs hors concours face aux équipes des universités California Baptiste, UCLA, la formation la plus titrée de la NCAA, et Northridge, championne américaine en 2008.

«Un gros menu», a lancé l'entraîneur-chef Pascal Clément. «UCLA est classée cinquième aux États-Unis avec un alignement composé de très grands joueurs. Sur un alignement d'une vingtaine de volleyeurs, la majorité font plus de 6'6''. Et le coach de l'équipe est John Speraw, l'entraîneur-chef de l'équipe nationale américaine, la formation qui a gagné la Ligue mondiale l'été dernier.

«Je ne connais pas California Baptiste, mais je sais que c'est une équipe mature et aguerrie. Elle aligne sept ou huit joueurs qui étaient déjà là l'année passée. En octobre, elle a divisé les matchs qu'elle a disputés face à UCLA et Northridge dans le cadre d'un tournoi. Quant à Northridge, elle a vaincu UCLA lors du même tournoi.»

Clément a expliqué que l'objectif recherché lors de trois matchs disputés en sol américain par ses joueurs était double. D'abord avoir de bonnes rencontres qui permettront à sa troupe de finaliser sa préparation pour la dernière ligne droite de la saison menant au championnat canadien face à des clubs qui, en termes de gabarit et de style, ressemblent beaucoup plus à ceux des universités de l'ouest du pays que de ceux de la conférence du Québec ou des Maritimes. Mais aussi pour solidifier son groupe.

«Et pour le faire, il fait être à l'extérieur de son environnement. Là, on va passer neuf jours ensemble sur la route. Nous aurons trois gros matchs et trois gros entraînements et nous serons pas mal occupés à tous les jours. Cela nous permettra de faire du bon travail. Et généralement, cette expérience a toujours été positive. Nous sommes toujours sortis grandis et nous avons toujours bien performé aux retours de ces tournées-là.»

Rien d'acquis

Contrairement aux années passées où il dominait outrageusement le circuit québécois, le Rouge et Or devra batailler fort au cours des prochaines semaines afin de mériter son laissez-passer pour le canadien. Premier avec une fiche de 7-3, il a deux points d'avance sur les Carabins (6-4) et six sur le Vert & Or (4-6). Et seul le gagnant du titre provincial pourra accéder au national. Grâce à sa tournée en Californie, le Rouge et Or souhaite donc se donner l'élan nécessaire pour terminer sa campagne en force et prendre part au grand rendez-vous national.

«Sherbrooke et Montréal ont de meilleurs alignements. Ils ont plus de profondeur. Nous avons divisé les honneurs de nos matchs face aux Carabins et nous avons connu plus de succès face au Vert & Or. Contre les Maritimes, Dalhousie et UNB nous ont tordu le bras lors du premier tournoi. Et même si on s'est bien repris lors du deuxième, ç'a quand même été serré.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer