Gagnon et Blouin s'imposent au demi-marathon de Lévis

Pour une deuxième année consécutive, Daniel Blouin a... (Photo Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Pour une deuxième année consécutive, Daniel Blouin a décroché les honneurs du Demi-Marathon international Oasis, à Lévis.

Photo Le Soleil, Erick Labbé

Partager

Sur le même thème

(Québec) Daniel Blouin y prend goût. Pour une deuxième année consécutive, il a décroché les honneurs du Demi-Marathon international Oasis maintenant couru dans les rues de Lévis en devançant par plus de quatre minutes Louis-Philippe Garnier, son plus proche poursuivant. Isabelle Gagnon a été la meilleure chez les femmes. Lucie Gonthier a terminé deuxième.

Isabelle Gagnon a été la meilleure chez les... (Photo Le Soleil, Erick Labbé) - image 1.0

Agrandir

Isabelle Gagnon a été la meilleure chez les femmes.

Photo Le Soleil, Erick Labbé

«Je suis très contente», a indiqué celle qui s'est longtemps imposée sur la scène du triathlon. «Même si je vieillis, j'ai réalisé mon meilleur temps en carrière sur 21,1 km [1h 23m 43s]. Même quand je m'entraînais plus, je n'avais jamais réussi un aussi bon chrono lors d'un demi-marathon. Je visais aujourd'hui [dimanche] un temps se situant entre 1 heure 25 et 1 heure 30 et j'ai fait en bas de 1 heure 25. Je pense que c'est la maturité qui a pris le dessus, car je n'avais pas nécessairement l'entraînement pour courir plus vite qu'avant. Mon demi-marathon, c'était un peu un test. J'ambitionne de faire des demi-Ironman cette année. Et ma performance me dit que j'étais encore capable d'être là.»

Seule en tête pendant une bonne partie de l'épreuve, la gagnante a indiqué que son pire ennemi avait été le vent. Elle a ajouté que comme il y avait plusieurs départs prévus dimanche matin, elle appréhendait un peu de rencontrer des groupes de coureurs qui auraient pu la ralentir. «Mais le parcours était assez large et je n'ai pas eu de problèmes. Tout s'est super bien passé. Bravo au comité organisateur de l'évènement.»

Munitions brûlées

Vainqueur chez les hommes, Blouin a indiqué qu'il avait un peu trop ouvert la machine en début de parcours. Et comme il a pris une bonne avance en tête, c'est seul qu'il a dû se battre contre le vent, un exercice qui lui a demandé passablement d'énergie.

«Et j'ai payé dans les deux ou trois derniers kilomètres, a lancé Blouin. Mais grâce aux spectateurs placés le long du parcours, j'étais motivé. La foule, c'est magique, ça crinque.»

Comparant son chrono de 1h 12m 15s aux temps qu'il réussit habituellement sur demi-marathon, le gagnant a indiqué qu'il n'avait pas réussi une performance à tout casser. Mais il a ajouté que c'était toujours plaisant pour lui de savourer une victoire chez lui. Appelé à comparer le parcours de 2012 à celui de cette année, il a indiqué qu'il s'agissait de deux parcours assez similaires. «Et si aujourd'hui [dimanche] on avait été deux ou trois gars à travailler pour couper le vent à la fin, un petit vent qui t'oblige à accumuler de la fatigue, je pense que j'aurais pu réussir un temps comparable à celui que j'avais fait en 2012 [1h 07m 42s].»

Comme en 2012, Blouin, un enseignant au Campus Notre-Dame-de-Foy, a pris part au demi-marathon accompagné d'étudiants qu'il avait initiés à la course à pied. Immédiatement après sa victoire, il est demeuré au fil d'arrivée afin de les accueillir.

Deuxième à franchir la ligne d'arrivée du demi-marathon, Garnier [1h 16m 26s] était très satisfait de sa performance. «Je suis plus un coureur de marathon, a-t-il lancé. Et après sept kilomètres, j'étais 10e. J'ai cependant rattrapé un premier groupe de trois coureurs, puis j'en ai dépassé trois autres. J'étais alors parti pour la gloire. Blouin était cependant très rapide et quand il y a un gars comme ça en avant, tu n'essaies même pas de le suivre. C'est un coureur de 5 et de 10 kilomètres et de demi-marathon. Il est très rapide.»

Jeanne Normand et Julien Lachance ont complété les podiums du demi-marathon. Les gagnants des trois autres épreuves au programme ont été : Marianne Boivin et François Puize au 10 km, Jade Nadeau et Guillaume Fréchette au 5 km, et Coralie Cloutier et Olivier Desmeules au 2 km de la Course des jeunes Tanguay.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer