Athlétisme: le R et O prêt à brûler la piste

Encore cette année, l'entraîneur-chef Félix-Antoine Lapointe (quatrième à... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Encore cette année, l'entraîneur-chef Félix-Antoine Lapointe (quatrième à partir de la gauche) peut compter sur de talentueux athlètes. Du nombre, Dominic Allard, Edoh-Bianco Richard et Laurence Côté seront au Rouge et Or Invitation présenté samedi. De son côté, Charles Philibert-Thiboutot (à droite) compétitionnera en fin de semaine à l'Université de l'Alberta

Le Soleil, Erick Labbé

Partager

(Québec) Edoh-Bianco Richard n'aura pas mis beaucoup de temps à se faire un nom avec l'équipe d'athlétisme du Rouge et Or. À sa première course à vie sur le circuit universitaire, il est entré dans le livre des records de l'Université Laval au 300 m.

«Je ne m'attendais pas à faire aussi bien aussi rapidement», a expliqué l'athlète recrue. «Comme je me retrouvais avec un nouveau coach, je m'étais donné un an pour performer. Mais le programme ici est vraiment bon et on est très bien entourés. Dès mon arrivée, on m'a donné ce dont j'avais besoin pour progresser. C'est vraiment un programme pour performer.»

Le Montréalais de 24 ans a expliqué qu'il avait «magasiné» l'université où il pourrait poursuivre ses études et sa carrière en athlétisme. Il a finalement choisi le Rouge et Or à cause de la présence d'athlètes comme Charles Philibert-Thiboutot et Dominic Allard et de l'entraîneur-chef Félix-Antoine Lapointe, mais aussi à cause de l'ambiance au sein de la formation.

Quels sont ses prochains objectifs? «Je sais que je peux encore aller plus vite que ça. J'ai juste hâte à mes prochaines courses afin de me dépasser. Surtout que je vais de mieux en mieux à l'entraînement et que j'améliore mes temps de semaine en semaine. J'aimerais donc avoir au minimum un top 5 aux provinciaux», a dit l'athlète de 6' et 182 livres.

Les Championnats provinciaux auront lieu à l'Université McGill, les 23 et 24 février. D'ici là, les athlètes du R et O participeront à trois compétitions, dont celle de samedi (11h) au stade couvert du PEPS. Une quinzaine d'épreuves seront au programme et près de 300 athlètes y prendront part.

Progresser... et s'imposer

En février à McGill, les gars du R et O viseront un triplé provincial, tandis que les filles auront l'oeil sur le deuxième rang. «Le programme évolue bien», a noté l'entraîneur-chef Félix-Antoine Lapointe. «Mais on ne veut surtout pas s'asseoir sur nos lauriers. On veut continuer à progresser. On ne veut pas juste performer aux provinciaux, on veut aussi s'imposer aux nationaux et aspirer à un podium.»

Sixième lors des Championnats canadiens de 2012 - le meilleur résultat de l'histoire du programme -, le R et O pourrait, selon Lapointe, grimper dès cette année dans le top 5 national. L'entraîneur-chef croit aussi que la formation de l'UL pourrait envoyer 17 ou 18 athlètes à Edmonton (7, 8 et 9 mars), un autre record qui relèguerait aux oubliettes la marque de 14 établie l'année passée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer