Coup double pour «Grigo» à Buffalo

Mikhail Grigorenko a obtenu vendredi la confirmation qu'il... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Mikhail Grigorenko a obtenu vendredi la confirmation qu'il commençait la saison avec les Sabres.

Photothèque Le Soleil

Partager

(Buffalo) Depuis l'ouverture du camp d'entraînement des Sabres dimanche, le centre des Remparts Mikhail Grigorenko, premier choix de Buffalo en juin (12e au total), ne cesse de recevoir des accolades. Tout ce qui manquait au bonheur de l'espoir, c'était la confirmation d'un essai avec l'équipe et un casier dans le vestiaire, lui qui avait été confiné à une chaise en raison d'un manque d'espace. vendredi, le Russe de 18 ans a obtenu les deux!

Au terme d'un mini-camp d'entraînement de cinq jours, les Sabres ont finalement tranché: Grigorenko a suffisamment impressionné les dirigeants de la formation pour obtenir un essai de cinq matchs dans la LNH. Au terme de cet essai, l'organisation pourra le retourner aux Remparts ou le garder chez les professionnels, mais non sans écouler la première année de son contrat de recrue.

«Il fait partie de notre alignement. Quant à savoir s'il va jouer, c'est une décision d'entraîneur. Mais ce que je pense pour l'instant, c'est qu'on doit le garder un petit peu plus longtemps», a indiqué le directeur général Darcy Regier, hier.

Si la nouvelle aura un effet crève-coeur sur l'entraîneur-chef des Remparts, Patrick Roy, elle faisait visiblement le régal de son homologue de Buffalo, Lindy Ruff. Ce dernier est toutefois demeuré évasif quant au moment où il comptait insérer le centre dans sa formation.

Entouré de deux vétérans

Mais à en juger par l'utilisation qu'il en a fait jusqu'à maintenant, Grigorenko, qui évolue au centre des vétérans Steve Ott et Ville Leino, devrait participer au match d'ouverture locale de demain, contre les Flyers de Philadelphie.

«Mikhail a eu une bonne semaine, mais je ne vais pas annoncer ma décision immédiatement. Nous aurons une autre pratique demain [samedi] pour se préparer et on verra. Ce qui est clair, c'est qu'il s'agit d'un bon fabricant de jeux. Et il se défend bien pour un joueur de son âge. Mais en ce moment, il évolue contre ses coéquipiers. On aurait vraiment aimé le voir dans des matchs hors-concours contre des joueurs de la LNH...» a laissé entendre Ruff, après l'entraînement sur glace de l'équipe, vendredi avant-midi.

C'est d'ailleurs au terme de la séance que Grigorenko a découvert, pour son plus grand plaisir, qu'il était devenu propriétaire d'un espace, laissé vacant par un joueur placé au ballottage la veille, dans le vestiaire de l'équipe. Quelques minutes auparavant, un préposé à l'équipement des Sabres était venu installer la plaque portant son nom au-dessus du casier. Devant la réaction instantanée des journalistes, il avait pris soin d'avertir qu'il ne fallait y voir aucun signe. «C'est seulement un casier qui s'est libéré...» avait-il insisté, avant que Regier ne fasse son annonce.

En uniforme demain?

Pour ce qui est de Grigorenko, il se réjouissait évidemment de la tournure des événements et se permettait même de rêver que son séjour à Buffalo se poursuive au-delà de son essai de cinq matchs. Quant à son nouveau casier, il attendra avant d'y prendre ses aises. Il aime toutefois la vue qu'il lui offrait sur ses nouveaux coéquipiers.

«J'aime bien cette place. Et j'aime bien l'idée qu'elle devienne la mienne pour de bon...» a-t-il laissé entendre, sourire en coin.

Le centre saura après l'entraînement sur glace d'aujourd'hui s'il participe au match d'ouverture locale de dimanche, face aux Flyers.

****

Ott: «Grigorenko est sur la bonne voie»

Comme de nombreux partisans des Sabres, Steve Ott était cloué devant son téléviseur pendant le Mondial junior, émerveillé par le jeu du premier choix de l'équipe en juin, le Russe Mikhail Grigorenko. Mais le regard de l'attaquant n'était pas désintéressé. «J'étais excité de voir s'il allait être capable de transposer ça au niveau professionnel», a admis le natif de Summerside, acquis dans la transaction qui a envoyé le centre Derek Roy à Dallas, l'été dernier.

Depuis le début du camp des Sabres dimanche, Ott poursuit d'encore plus près son observation du centre de 18 ans, puisqu'il patrouille son aile gauche, sur un trio complété par le Finlandais Ville Leino. «Jusqu'à maintenant, il a réussi à déployer tout son talent. C'est un excellent joueur de hockey. Mais évidemment, ça reviendra à la direction de l'équipe de déterminer si elle le garde ou non, ou encore ce qu'elle fera avec lui à mesure qu'il va progresser. Parce qu'en ce moment, il gagne de l'expérience à chaque jour. C'est donc bon pour lui d'être ici», a estimé le rugueux patineur de 30 ans.

Quand on lui demande d'identifier la plus belle qualité de son jeune coéquipier, le loquace Ott devient muet, cherche et s'arrête un instant, avant de trancher. «En un mot? C'est sa taille. En fait, c'est la combinaison de sa taille et de ses habiletés. Il me fait penser à ces gros attaquants russes, comme Evgeni Malkin, ou encore Alex Kovalev dans le temps. Ce sont de grands joueurs dans la LNH, qui connaissent de belles carrières et ont su bâtir sur leur expérience. Si Grigo devient le quart de ça, il sera un sapré joueur de hockey! En ce moment, il est sur la bonne voie. Il a tous les outils dont les joueurs rêvent», a-t-il jugé.

Ne voulant pas se substituer à ses patrons, Ott a évité de se mouiller sur les chances du centre des Remparts de faire définitivement le saut dans la LNH, cette saison. De son point de vue privilégié, il aime toutefois ce qu'il voit.

«C'est tôt pour le dire, mais je pense qu'il a eu un bon camp. Il a un bon gabarit, de bonnes habiletés. Il a déjà l'air d'un professionnel, ce qui est de bon augure pour un jeune de l'organisation en pleine ascension. Espérons qu'on nous donnera la chance de mettre en pratique [demain], ce qu'on a réussi à faire ensemble jusqu'à maintenant...»

****

Le chandail numéro 25 en rupture de stock!

Il n'y a pas que la direction des Sabres qui aime ce qu'elle voit de Mikhail Grigorenko. Les partisans de l'équipe aussi! Ces derniers ont fait une razzia dans la boutique de souvenirs de l'équipe, à la suite d'un match intra-équipe, lundi. Les chandails arborant le numéro 25 y sont désormais en rupture de stock. Un engouement inégalé pour une recrue depuis Pierre Turgeon et Alexander Mogilny, un autre natif de Khabarovsk.

La présence du Russe de 18 ans dans l'alignement de 23 joueurs des Sabres est facilitée par les absences des attaquants Nathan Gerbe et Cody McCormick, deux joueurs qui commenceront la saison sur la liste des blessés. L'entraîneur-chef Lindy Ruff a indiqué que le plus gros point d'interrogation entourant ses Sabres, à quelques heures du début de la saison, était justement la position de centre.

L'entraîneur-chef Lindy Ruff croit que l'absence de matchs hors concours complique énormément le travail des formations, qui essaient d'évaluer leurs espoirs, comme c'est le cas de Buffalo avec Grigorenko. «Beaucoup d'équipes se retrouvent dans cette situation. Comme on veut prendre la bonne décision pour la suite de la carrière du joueur, on aimerait tous avoir plus de temps, mais ce n'est pas le cas. Cela dit, nous aimons beaucoup ce que nous avons vu de Mikhail jusqu'à maintenant.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Grigorenko veut rester à Buffalo

    Remparts

    Grigorenko veut rester à Buffalo

    S'il n'en tenait qu'à lui, Mikhail Grigorenko aurait disputé son dernier match dans l'uniforme des Remparts, vendredi. Le centre de 18 ans a pris... »

  • Un ultime match à Québec pour Grigorenko?

    Remparts

    Un ultime match à Québec pour Grigorenko?

    Mikhail Grigorenko était tout sourire, à son arrivée à l'Aéroport Jean-Lesage, mardi soir, et pour cause! Les bonnes nouvelles ne cessent de... »

  • Grigorenko: un succès «<em>made in</em>» Québec

    Autres sports

    Grigorenko: un succès «made in» Québec

    Alors qu'il célébrait son ajout à l'alignement des Sabres hier, Mikhail Grigorenko avait une petite pensée pour ceux qui lui ont permis de se ... »

  • Grigorenko brise la glace

    Autres sports

    Grigorenko brise la glace

    «Quoi? Personne ne me demande si Mikhail Grigorenko va jouer?» a questionné un Lindy Ruff, tout sourire, à la fin de son point de presse en prévision... »

  • Le défenseur Tyler Myers comprend Grigorenko

    Autres sports

    Le défenseur Tyler Myers comprend Grigorenko

    Le défenseur des Sabres de Buffalo, Tyler Myers, n'oubliera jamais son premier match dans l'uniforme bleu et or. Premier choix de l'équipe en 2008... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer