Patinage de vitesse longue piste: Dubreuil aux Mondiaux

Laurent Dubreuil a réalisé ses meilleurs temps de... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Laurent Dubreuil a réalisé ses meilleurs temps de la saison au 500 et au 1000 mètres, dimanche, au Championnat canadien.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partager

(Québec) Saison de transition? Très peu pour Laurent Dubreuil. Au Championnat canadien de patinage de vitesse longue piste, il a été le plus rapide au cumulatif des épreuves de 500 et de 1000 mètres. Il décroche des invitations aux Championnats du monde de sprint et aux Coupes du monde pour les deux distances.

À sa première campagne senior, après sa deuxième position au 1000 m vendredi, l'athlète de 20 ans de Saint-Étienne-de-Lauzon s'est classé troisième au terme des deux courses de 500 m, dimanche, à l'Ovale olympique de Calgary. Son temps cumulé de 69,66 s le place derrière Jamie Gregg (69,35), champion canadien sur 500 m pour une troisième année consécutive, et Gilmore Junio (69,56), Albertains de 27 et 22 ans.

«Je suis content d'avoir atteint mes objectifs, soit de me qualifier dans les deux distances», a affirmé Dubreuil, au terme des quatre journées de compétition. Il rentre à Lévis lundi, avant de repartir à Calgary dimanche prochain, pour une Coupe du monde. Point focal de sa saison, les Mondiaux sprint ont lieu à Salt Lake City, les 26 et 27 janvier.

«Je viens de faire mes meilleurs temps de l'année : 1:08,96 au 1000 et 34,78 et 34,88 au 500. Dans trois semaines, j'aurais été autour de 10e. Je sais que je peux les améliorer, je n'étais pas au sommet de ma forme. Ça va se gagner en 1:07 et deux fois 34,4. Je me concentre sur les points techniques, pas sur les temps. Mais je n'amorce jamais une compétition avec l'idée de finir 10e», a-t-il expliqué.

Les Championnats du monde par distance s'avèrent également importants, du 21 au 24 mars. Surtout qu'ils sont à Sotchi, lieu des Jeux olympiques, dans un an. Mais les Championnats sprint prévalent pour lui. Par leur histoire : ils ont été créés en 1972, contre 1996. Par leur ampleur : on y consacre le meilleur sprinteur au monde, pas juste le meilleur patineur sur 500 m. Dubreuil leur porte finalement un attachement particulier : ses parents y ont participé.

Transfuge de la courte piste, Guillaume Blais-Dufour n'a pas patiné le deuxième 500 m à cause d'une élongation à l'aine. Ses chances d'accéder aux Mondiaux sprint devenues faibles, il a opté pour le repos. Surtout qu'il courra un 1000 m de Coupe du monde, dans deux semaines, à Calgary. Il fera deux autres Coupes du monde au 1500 m.

Ouardi glisse au départ

Philippe Riopel (1000 m), de Lachenaie, et Alex Boisvert-Lacroix (500 m), de Sherbrooke, iront aussi en Coupe du monde. De son côté, Muncef Ouardi, de Charlesbourg, a glissé au départ de son premier 500 et se tourne vers l'équipe canadienne de développement.

Deux patineurs de la région de Québec ont obtenu leur billet pour les Championnats du monde juniors. Daniel Dubreuil, frère cadet de Laurent, et Noémie Fiset, de Sainte-Foy, seront des Mondiaux juniors à Collalbo, en Italie, du 22 au 24 février. L'an dernier, au Japon, Laurent avait été sacré champion du monde junior sur 500 m.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer