Les sports express

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Contrat record pour Derek Carr

Le quart Derek Carr a inscrit jeudi une marque de la NFL sans mettre le pied sur le terrain : une prolongation de contrat de cinq ans pour... 125 millions $, dont 70 millions $ garantis. Son salaire actuel est de 1,1 million $. Lorsque son contrat de recrue se terminera à la fin de la prochaine campagne, le quart de 26 ans des Raiders d'Oakland empochera 25 millions $ par saison, ce qui surpasse l'entente de 24,8 millions $ par saison accordée à Andrew Luck par les Colts d'Indianapolis. Carr sera sous contrat avec les Raiders jusqu'en 2022 et il sera leur joueur de concession lorsqu'ils déménageront pour la saison 2020 à Las Vegas, où les taux d'imposition sont très bas... ce qui va accroitre les revenus du jeune passeur.

Carr n'a jamais remporté le Super Bowl, mais il a mené les Raiders en séries la saison dernière pour la première fois depuis 2002. Il a toutefois subi une fracture à la jambe lors de l'avant-dernier match de saison régulière et n'a pas pu disputer le match éliminatoire perdu 24-17 contre Houston. Il a réussi 28 passes de touchés en 2016 avec des gains totaux de 3937 verges contre seulement six interceptions.  AFP

***

La prison pour avoir frappé un arbitre

Un joueur de hockey amateur de l'Île-du-Prince-Édouard vient d'être condamné à une peine de 30 jours d'emprisonnement pour avoir frappé un arbitre au visage lors d'un match disputé en mars dernier. Cole Trevor Crane, 18 ans, avait frappé l'arbitre qui l'escortait hors de la glace après qu'il se soit battu avec un autre joueur lors d'un match de championnat midget AA disputé à l'aréna Pownal à Alexandria, au sud-est de Charlottetown. Son père avait aussi été accusé dans cette affaire, mais l'accusation a ensuite été abandonnée.

Le jeune homme sera aussi soumis à une probation de 18 mois, la juge Nancy Orr, de la Cour provinciale, ayant noté qu'il avait commis une agression sans avoir été provoqué. Il devra d'ailleurs écrire une lettre d'excuses à sa victime. Il n'aura toutefois pas à purger sa peine de façon continue; le tribunal lui permettra ainsi d'occuper un emploi d'été. La juge Orr a dit avoir tenu compte dans l'imposition de la peine des remords exprimés par l'accusé.  La Presse canadienne

***

Quilles : François Lavoie en lice pour un ESPY

François Lavoie est nominé pour le prix ESPY du meilleur quilleur de l'année. L'athlète de Québec se retrouve en nomination avec l'Australien Jason Belmonte, trois fois gagnant du titre, et l'Américain E.J. Tackett. Créés par le réseau sportif ESPN en 1993, les ESPY ont pour objectif de récompenser les plus belles performances sportives de la dernière année. En 2016, Lavoie a remporté le US Open des quilles, en plus de devenir le premier dans l'histoire de ce tournoi à réussir une partie parfaite en direct à la télévision nationale. Il a depuis ajouté deux autres titres de la Professional Bowling Association à son palmarès, en plus de celui de recrue de l'année. Choisis par les amateurs, les gagnants seront dévoilés le 12 juillet (20h) lors d'une cérémonie télévisée sur les ondes de ABC.  Jean-Nicolas Patoine

***

NBA : Markelle Fultz premier de classe

Markelle Fultz a été le premier choix du repêchage de la NFL, jeudi au Barclays Center de New York. Tel que prévu, l'Américain de 19 ans a été sélectionné par les 76ers de Philadelphie, qui détenaient pour la deuxième année consécutive le tout premier choix après avoir procédé à un échange avec les Celtics de Boston, lundi. Fultz (6'4", 195 lb) a disputé une seule saison dans la NCAA, affichant des moyennes de 23,2 points, de 5,9 passes décisives et de 5,7 rebonds par match sous le maillot de l'Université de Washington. Les Lakers de Los Angeles ont suivi en réclamant Lonzo Ball (6'6", 190 lb). Le joueur de 19 ans s'est fait connaître grâce ses statistiques à UCLA (14,6 points, 6 rebonds et 7,6 passes par match), mais aussi par les déclarations tapageuses de son omniprésent père, Lavar, qui assure que son fils aîné sera l'un des meilleurs joueurs de l'histoire des Lakers et qu'il sera rejoint par ses frères LiAngelo (18 ans) et LaMelo (15 ans). Les déclarations tapageuses de papa Ball lui valent déjà de solides inimitiés, notamment de la part de la superstar LeBron James, et auraient découragé plusieurs équipes de vouloir recruter son fils.  D'après AFP




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer