Sanction NASCAR à Vallée-Jonction

Le directeur général, Steve Gaudreau, et le président... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le directeur général, Steve Gaudreau, et le président du conseil d'administration, Marc Bégin, de l'Autodrome Chaudière, se réjouissent de la sanction NASCAR accordée à la piste de Vallée-Jonction.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après avoir changé de main la saison dernière, l'Autodrome Chaudière frappe un grand coup pour son 25e anniversaire : l'ovale de Vallée-Jonction a obtenu la sanction NASCAR et devient une piste officielle de l'organisation de courses automobiles basée à Charlotte, en Caroline du Nord.

«C'est comme si on partait d'une ligue de garage et qu'on s'en allait au niveau professionnel, on franchit un grand pas», souligne Steve Gaudreau, récemment nommé au poste de directeur général de l'Autodrome Chaudière.

Les négociations n'ont pas traîné entre la piste de Vallée-Jonction et les dirigeants de NASCAR, une entente étant conclue en l'espace de deux mois.

«Grâce à la grande réputation de l'Autodrome Chaudière, nous sommes très fiers de nous associer à eux. Ça nous permettra d'obtenir une visibilité dans la grande région de Québec et Chaudière-Appalaches», a dit Kevin Nevalainen, directeur des opérations de NASCAR, par vidéoconférence en direct de la Caroline du Nord.

Cette association permettra l'ajout d'une nouvelle catégorie, soit la série NASCAR Late Model, un produit maison qui fera partie de la Série NASCAR Whelen All American. Au terme de la saison, le champion provincial de la division 1 sera invité à recevoir son prix au banquet annuel de la série, en Caroline du Nord. Tous les points seront compilés par la maison-mère de Charlotte. Pour l'instant, la venue d'un coureur américain comme l'ont déjà fait Kyle Busch et Denny Hamlin, n'est pas dans les plans à court terme.

«On vise une vingtaine de voitures, pour éventuellement grimper à 30 ou 32. Nous sommes aussi en discussion avec les pilotes de la série ACT [qui regroupent les gros noms québécois de la discipline] qui pourrait passer par chez nous», souligne Marc Bégin, président du conseil d'administration de l'Autodrome Chaudière et pilote sur sa propre piste.

Notoriété augmentée

Selon eux, le spectacle sera amélioré au cours des prochaines années juste par cette association. «Il faudra suivre certaines façons de faire. Il fallait répondre à des critères précis pour recevoir la sanction NASCAR. Le logo apparaîtra partout sur la piste, ça va augmenter la notoriété de l'Autodrome Chaudière parce que la réputation de NASCAR n'est plus à faire pour les pilotes et les amateurs», a ajouté Gaudreau.

L'Autodrome Chaudière devient la cinquième piste au pays à se joindre à NASCAR. Outre la nouvelle série, les autres divisions déjà présentes à Vallée-Jonction seront de retour, mais cette fois sous la nouvelle bannière. Il s'agit des classes Semi-Pro (division II), Sport Compact Élite (division III) et Sport Compact Amateur (division IV). Les pilotes de la série NASCAR Pinty's seront aussi de retour à Vallée-Jonction le 17 juin 2017.

«Aujourd'hui, les courses passent beaucoup par le produit local parce que ça devient dispendieux de faire le tour des autodromes. L'objectif est de rester proche des pilotes et de la clientèle. On veut que les prix demeurent accessibles pour les amateurs», a expliqué Bégin, dont le groupe prévoit la tenue d'un programme aux 15 jours. Le 25e anniversaire sera souligné lors de la fin de semaine du 4 août.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer