Le Rouge et Or veut être maître chez lui

Classée première au pays, la formation masculine du... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Classée première au pays, la formation masculine du R et O a «d'excellentes chances» de remporter le Championnat canadien universitaire de cross-country, selon son entraîneur Félix-Antoine Lapointe.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Hôte du Championnat canadien universitaire de cross-country, le Rouge et Or masculin ne pouvait atteindre son apogée à un meilleur moment. En bonne position pour remporter le premier titre national de son histoire, la formation lavalloise espère accomplir cet exploit chez elle, sur les plaines d'Abraham, samedi.

Recevant ce championnat pour la cinquième fois de son histoire, le Rouge et Or vise rien de moins que la victoire sur le plan collectif, lui qui est monté sur le podium de la compétition au cours des quatre dernières années.

«C'est vraiment excitant qu'on accueille le Championnat canadien une année où on a une excellente formation chez les hommes. On est classés premiers au pays, alors on a d'excellentes chances de l'emporter, samedi. Le timing est bon d'avoir une équipe à maturité avec des athlètes de quatrième ou cinquième année», a convenu Félix-Antoine Lapointe, dont la formation s'est longuement entraînée sur le difficile parcours des Plaines.

Quand vient le temps d'identifier les plus grands adversaires de son Rouge et Or, l'entraîneur ne met pas de temps à nommer Guelph, une puissance nationale, et Victoria, qui a mis un terme à sa domination de 10 ans, l'année dernière.

«Nous avions terminé troisièmes. Encore une fois cette année, ça va être des formations qui vont être parmi les favorites. On s'attend donc à une bonne opposition de Victoria et Guelph. Il y a aussi des équipes qui ont beaucoup progressé dans la dernière année, comme Trinity Western, dans l'Ouest canadien. De notre côté, on respecte nos adversaires, mais on est conscients qu'on a l'alignement qu'il faut pour aspirer à la victoire», a soutenu Lapointe.

Sur le plan individuel, le coureur vedette du Rouge et Or, Yves Sikubwabo, est en excellente position pour faire la lutte aux deux meilleurs coureurs au pays, les Ontariens Corey Bellemore (Windsor) et Kevin Tree (Lakehead).

«Il est champion provincial. Il a remporté les trois dernières compétitions auxquelles il a participé cet automne, alors c'est vraiment notre leader, cette année. Il y a aussi Emmanuel Boisvert, athlète de cinquième année et capitaine de l'équipe, qui veut finir en beauté son parcours universitaire.»

Les filles visent le top 10

Plus jeune, le Rouge et Or féminin aspire sur le plan collectif à une 10e position sur 20. Encore cette année, Guelph demeure la favorite et pourrait remporter un 12e titre national consécutif.

«C'est une équipe qui a moins d'expérience. C'est plus difficile d'avoir des ambitions de finir dans les premières équipes, même si on a terminé deuxième au Québec derrière McGill...» a laissé entendre Lapointe.

Recrue de l'année du RSEQ, Aurélie Dubé-Lavoie sera particulièrement à surveiller, elle qui compte faire sa place dans l'équipe d'étoiles d'U Sports, qui réunira les 14 meilleures coureuses au pays.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer