Marie-Ève Croteau à 23 secondes de la médaille de bronze

La Québécoise Marie-Ève Croteau a raté de très... (Dave Holland, fournie par le Comité paralympique canadien)

Agrandir

La Québécoise Marie-Ève Croteau a raté de très peu le podium de la course sur route des Jeux paralympiques de Rio.

Dave Holland, fournie par le Comité paralympique canadien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après une sixième place au contre-la-montre des T1-2 mercredi, Marie-Ève Croteau a raté de justesse son objectif d'un podium à l'épreuve de course sur route, terminant quatrième aux Jeux paralympiques de Rio, vendredi.

Ayant vu sa préparation chamboulée par le vol de ses vélos à quelques semaines du départ pour le Brésil, la paracycliste de Québec s'est réjouie de cette quatrième place, à tout juste 23 secondes de la médaille de bronze.

«Oui, c'est ingrat, mais avec tout ce qui s'est passé ces quatre dernières années et même les jours précédant les courses, je ne peux pas être déçue» a soutenu Croteau, qui n'avait pu s'envoler vers Rio avant lundi en raison d'un petit ennui de santé.

Championne du contre-la-montre mercredi, l'Australienne Carol Cook a ajouté à sa collection de médailles d'or, remportant l'épreuve avec une avance de 17 secondes sur sa plus proche poursuivante, l'Américaine Jill Walsh (argent). Cette dernière a été suivie au fil d'arrivée par l'Allemande Jana Majunke (bronze), à 28 secondes de la gagnante.

Aux trousses de Majunke dans les 30 derniers kilomètres, Croteau a vu l'écart s'agrandir entre les deux athlètes à la suite d'un accrochage.

«Quand l'Allemande a pris son virage, elle a cogné ma roue arrière et malheureusement, je n'ai pas pu prendre mon virage correctement», a indiqué la paracycliste de 37 ans, qui a également été victime de quelques ennuis mécaniques.

Au terme de la compétition, Croteau se disait tout de même satisfaite de sa performance, elle qui n'avait pas roulé en peloton depuis longtemps. «J'ai pris le premier tour pour étudier comment mes adversaires négociaient les virages. Je me suis positionnée dans la roue de l'Australienne, alors j'étais bien protégée même s'il ventait», a-t-elle expliqué.

Elle aura finalement tout donné sur le macadam brésilien. «J'ai vraiment bien roulé, je suis contente. Il ne m'en manquait pas beaucoup. Je suis venue ici pour me battre comme une lionne et c'est ce que j'ai fait. J'étais bien partie au début et j'ai bien fini ma course, alors pour moi, c'est mon podium.»  Avec Sportcomm

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer