La belle-mère de Bernie Ecclestone secourue

Bernie Ecclestone et sa conjointe Fabiana Flosi dans... (Archives La Presse)

Agrandir

Bernie Ecclestone et sa conjointe Fabiana Flosi dans les paddocks du circuit Gilles-Villeneuve au Grand Prix du Canada de 2015.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Sao Paulo

La police de la mégapole brésilienne Sao Paulo est parvenue dimanche à secourir la belle-mère du patron de la Formule 1, le Britannique Bernie Ecclestone, qui avait été kidnappée il y a huit jours, a annoncé la presse locale.

La Brésilienne Aparecida Schunck Flosi Palmeira, 67 ans, a recouvré la liberté lorsque les agents ont fait irruption dans une maison où elle était retenue contre son gré à Cotia, une ville de la région métropolitaine de Sao Paulo, selon le site internet G1.

«La victime va bien, deux hommes ont été arrêtés. L'opération s'est déroulée vers 18h40», a déclaré l'officier de police Elisabete Sato au site d'informations.

Aparecida Schunck Flosi Palmeira est la mère de Fabiana Flosi, 38 ans, qui a rencontré le milliardaire Ecclestone, 85 ans, quand elle travaillait dans l'organisation du Grand Prix d'Interlagos à Sao Paulo, en 2009.

Le couple s'est marié en Suisse et vit à Londres.

La belle-mère de M. Ecclestone avait été kidnappée il y a un peu plus d'une semaine chez elle dans le quartier huppé de Jardin Santa Helena à Interlagos par un groupe d'hommes qui s'étaient fait passer pour des livreurs, avaient raconté des voisins à l'AFP.

Une porte-parole de M. Ecclestone à Londres s'était refusé à tout commentaire.

Selon TV Globo, les ravisseurs présumés étaient en contact avec la famille, et d'après l'hebdomadaire Veja ils auraient exigé le paiement en espèces d'une rançon en livres Sterling d'un montant de 120 millions de réais (36 millions de dollars). Les autorités n'ont fait aucun commentaire à ce sujet dans l'immédiat.

Les enlèvements contre rançon étaient fréquents au Brésil à la fin des années 90 et au début des années 2000 mais ils ont diminué avec la création de commissariats spéciaux et une répression policière plus sévère.

Beaucoup de personnes visées à l'époque étaient des proches de joueurs de foot comme la mère de Robinho en 2004, séquestrée pendant 41 jours dans la banlieue de Sao Paulo et qui aurait été libérée après le paiement de 200 000 dollars bien que les avocats du footballeur n'aient jamais confirmé.

Un autre cas fut celui du père de Romario en 1994, libéré après le paiement d'une rançon. La soeur du footballeur Hulk avait été enlevée pendant 24 heures en 2012 dans le Nordeste.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer