Hamilton intouchable au Grand Prix d'Allemagne

Avec cette victoire, Lewis Hamilton augmente son avance... (AP, Jens Meyer)

Agrandir

Avec cette victoire, Lewis Hamilton augmente son avance en tête du Championnat du monde.

AP, Jens Meyer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Ortelli
Agence France-Presse
Hockenheim

Parti en première ligne, Lewis Hamilton (Mercedes) a encore réussi un sans-faute pour remporter le Grand Prix d'Allemagne de Formule 1 dimanche, devant les deux Red Bull.

«Je suis tellement heureux de gagner ici, chez Mercedes, car je suis avec eux depuis que j'ai 13 ans», a dit le triple champion du monde anglais sur le podium. Ses deux précédentes victoires en Allemagne, à Hockenheim (2008) et au Nürburgring (2011), ont été obtenues dans des McLaren à moteur Mercedes.

Hamilton compte désormais 19 points d'avance au classement du Championnat du monde sur son coéquipier Nico Rosberg, qui a raté son départ depuis la pole position et termine quatrième de son GP à domicile, derrière l'Australien Daniel Ricciardo et le Néerlandais Max Verstappen.

«Aujourd'hui, le but c'était de rester cool, je n'ai pas fait la moindre erreur et au fond de moi-même je sentais que je faisais bien mon travail. Mon équipe m'a donné une bonne voiture, bien équilibrée», a ajouté Hamilton après sa 49e victoire en F1, soit deux de moins qu'Alain Prost.

C'était surtout la quatrième d'affilée lors d'un mois de juillet où il a rarement été inquiété, après Spielberg, Silverstone et Budapest. Et la sixième en sept courses, si l'on ajoute Monaco et Montréal. C'était avant le seul «jour sans» victoire du triple champion du monde anglais, à la mi-juin, quand Rosberg a gagné à Bakou.

Une course à oublier 

Comme en Hongrie, tout s'est encore joué au départ, quand Hamilton s'est mieux élancé que Rosberg, suivi dans son envol par les deux Red Bull de Verstappen Jr, très bien parti de la quatrième place sur la grille, et Ricciardo, qui prenait son 100e départ en GP.

Des stratégies différentes ont un peu modifié le classement par rapport au premier tour, en fonction du moment où les pilotes ont passé leurs trains de pneus Pirelli tendres et super-tendres, mais au bout du compte tous les caïds ont fait trois arrêts pour changer de pneus, sur une piste allemande où la dégradation des gommes les plus tendres a surpris certaines écuries.

Rosberg n'a jamais pu surmonter son départ raté. Il a aussi écopé de cinq secondes de pénalité pour un passage en force sur Verstappen, à l'intérieur de l'épingle : «Il [Rosberg] a freiné très tard, il n'a pas tourné, donc j'ai dû sortir de la piste pour l'éviter», a expliqué Verstappen.

«Lewis connaît ça...», a aussi dit le prodige néerlandais avec un sourire jusqu'aux oreilles, en faisant allusion à une manoeuvre similaire, début juillet, au dernier tour du GP d'Autriche, quand les deux Mercedes se sont accrochées.

C'était le dépassement le plus spectaculaire de la course, salué par les acclamations du Stadium d'Hockenheim, bien rempli, mais son effet bénéfique, pour Rosberg, a été annulé ensuite par les commissaires.

Comble de malchance, l'arrêt obligatoire de cinq secondes, le tarif décidé par la direction de course, a été prolongé de trois secondes «en raison de la défaillance d'une montre chrono», a révélé Toto Wolff, le Team Principal.

Les Ferrari larguées

Les deux Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen ont terminé à bonne distance, cinquième et sixième, à plus de trente secondes, sans avoir jamais pu se mêler à la lutte pour le podium. Vettel a même décidé tout seul de ne pas rentrer au stand quand son équipe le lui demandait, puis de rentrer quand elle lui a dit de rester sur la piste.

Au classement des constructeurs, Red Bull passe devant Ferrari. Une nouvelle déception pour la Scuderia alors que trois semaines de trêve estivale vont permettre à toutes les écuries de prendre un peu de repos, obligatoire et constaté par huissier, les usines devant rester fermées à double tour pendant 15 jours.

Derrière les trois équipes de tête, le meilleur des «autres» équipes, dotées d'un budget raisonnable, a été un autre Allemand, Nico Hülkenberg (Force India) : huitième sur la grille, «Hulk» a terminé septième devant la McLaren-Honda de Jenson Button.

Le prochain GP aura lieu en Belgique, le 28 août sur le circuit de Spa-Francorchamps, suivi une semaine plus tard du GP d'Italie à Monza.

Nico Rosberg dégringole

L'Allemand Nico Rosberg, désormais deuxième du Championnat du monde de Formule 1 à 19 points de Lewis Hamilton, vainqueur dimanche à Hockenheim, a relativisé ce retard : «Ce n'est pas grave du tout.»

«C'est dur de perdre la course comme je l'ai fait aujourd'hui. Je vais avoir besoin de temps pour le digérer, dans les jours à venir», a admis le pilote Mercedes, quatrième de ce Grand Prix d'Allemagne. Il menait le championnat en mai avec 43 points d'avance sur Hamilton, après quatre victoires lors des quatre premiers GP de 2016.

«J'ai été surpris d'apprendre pour ma pénalité, je ne m'y attendais pas du tout», a ajouté Rosberg au sujet des cinq secondes qui lui ont été infligées dans les stands pour avoir obligé Max Verstappen (Red Bull) à sortir brièvement de la piste, quand il l'a doublé à l'intérieur de l'épingle, au 29e tour. «Il a fait ce qu'on a dit qu'il ne fallait pas faire, à savoir bouger dans le virage. Mais on peut discuter comme ci ou comme ça, ça ne change pas grand-chose. Ce sont des moments difficiles dans le sport. Et c'est le genre de chose qui arrive quand on passe une mauvaise journée», a conclu celui qui était parti de la pole position.

La belle-mère d'Ecclestone secourue au Brésil

Bernie Ecclestone et sa conjointe Fabiana Flosi dans... (Archives La Presse) - image 4.0

Agrandir

Bernie Ecclestone et sa conjointe Fabiana Flosi dans les paddocks du circuit Gilles-Villeneuve au Grand Prix du Canada de 2015.

Archives La Presse

La police brésilienne a annoncé qu'elle était parvenue dimanche à secourir la belle-mère du Britannique Bernie Ecclestone, qui avait été kidnappée il y a huit jours.

La Brésilienne Aparecida Schunck Flosi Palmeira, 67 ans, a retrouvé sa liberté lorsque les agents ont fait irruption dans une maison où elle était retenue contre son gré à Cotia, une ville de la région métropolitaine de São Paulo.

«La division antiterroriste de la police civile a libéré hier soir la belle-mère de Bernie Ecclestone. Elle est saine et sauve. Deux hommes ont été arrêtés à l'endroit où elle était détenue dans la ville de Cotia», a déclaré la police de l'État de São Paulo dans un bref communiqué.

Aparecida Schunck Flosi Palmeira est la mère de Fabiana Flosi, 38 ans, qui a rencontré le milliardaire Ecclestone, 85 ans, quand elle travaillait dans l'organisation du Grand Prix d'Interlagos à São Paulo, en 2009. Le couple s'est ensuite marié en Suisse, en 2012, et vit à Londres.

La belle-mère de M. Ecclestone avait été kidnappée il y a un peu plus d'une semaine chez elle, dans le quartier huppé de Jardin Santa Helena, à Interlagos, par un groupe d'hommes qui s'étaient fait passer pour des livreurs, avaient raconté des voisins à l'AFP.

Une porte-parole de M. Ecclestone à Londres s'était alors refusé à tout commentaire. Selon TV Globo, les ravisseurs présumés étaient en contact avec la famille. D'après l'hebdomadaire Veja, ils auraient exigé le paiement en espèces d'une rançon en livres Sterling d'un montant de 120 millions de réaux (36 millions de dollars).

Après l'annonce de la libération, le quotidien O Estado de São Paulo a affirmé qu'aucun versement de rançon n'avait eu lieu.

Les autorités n'ont fait aucune déclaration à ce sujet dans l'immédiat.

Les enlèvements contre rançon étaient fréquents au Brésil à la fin des années 90 et au début des années 2000, mais ils ont diminué avec la création de commissariats spéciaux et une répression policière plus sévère.  Avec AFP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer