Les Maple Leafs s'entendent avec Matthews

Âgé de 18 ans, Auston Matthews, qui pourrait bien être...

Agrandir

Âgé de 18 ans, Auston Matthews, qui pourrait bien être le centre de concession que les Leafs recherchent depuis le départ de Mats Sundin, a signé un contrat de recrue de trois ans avec les bonus maximum permis selon la convention collective de la LNH.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

À entendre parler Lou Lamoriello, le directeur général des Maple Leafs de Toronto a peut-être réglé les négociations de contrat avec le premier choix Auston Matthews entre deux bouchées de sandwich.

Âgé de 18 ans, Matthews, qui pourrait bien être le centre de concession que les Leafs recherchent depuis le départ de Mats Sundin, a signé un contrat de recrue de trois ans avec les bonus maximum permis selon la convention collective de la LNH.

«Je pense que nous avons trouvé un terrain d'entente après environ 10 minutes de discussion avec [l'agent] Pat Brisson», a mentionné Lamoriello, jeudi, lors d'une conférence téléphonique.

Les trois joueurs ayant été repêchés après Matthews lors du dernier repêchage - Patrik Laine (Jets), Pierre-Luc Dubois (Blue Jackets) et Jesse Puljujarvi (Oilers) - avaient déjà signé un contrat. Les médias torontois spéculaient que le délai avant la mise sous contrat de Matthews pouvait être causé par le dédain de Lamoriello pour les bonus liés aux contrats de recrue.

Lamoriello a nié ces rumeurs, disant qu'il a toujours été d'accord pour accorder le meilleur contrat permis par la convention collective à Matthews.

«Auston a été choisi au premier rang. Ce contrat, il l'a mérité. Ça n'a jamais été un problème pour nous.»

Matthews touchera un salaire de 925 000 $US et pourrait ajouter 2 850 000 $ en bonus pour une valeur moyenne annuelle de 3 775 000 $.

«C'est une belle sensation, a dit Matthews. Ça ne m'a jamais vraiment inquiété, mais maintenant que c'est réglé, je suis vraiment heureux.»

Lamoriello modère les attentes

Lamoriello avait dit qu'il n'était pas pressé d'en arriver à une entente avec Matthews après le repêchage du 24 juin. Et il a essayé de modérer les attentes.

«Il sait que nous croyons en lui. C'est évident. Nous l'avons choisi au premier rang et nous voulons qu'il soit lui-même, qu'il comprenne qu'il n'a pas à faire quelque chose d'extraordinaire. Il doit continuer à faire ce qu'il fait depuis plusieurs années. Les résultats vont venir par eux-mêmes.»

Matthews, qui est originaire de Scottsdale, en Arizona, a marqué 24 buts et récolté 22 mentions d'aide en 36 matchs avec les Lions de Zurich dans le championnat suisse de hockey la saison dernière. Il a aussi représenté les États-Unis au Championnat du monde de hockey (6 buts et 3 aides en 10 matchs) et au Championnat du monde de hockey junior (7 buts et 4 aides en 7 matchs).

En 2014-15, il a accumulé 55 buts et 62 aides (117 points) avec l'équipe nationale américaine de développement des moins de 18 ans, fracassant le record de 102 points.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer