Johnsrud Sunby suspendu pour dopage

Le Tribunal arbitral du sport a suspendu le... (AFP, Audun Braastad)

Agrandir

Le Tribunal arbitral du sport a suspendu le fondeur Johnsrud Sunby pour une période de deux mois.

AFP, Audun Braastad

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Lausanne

Le fondeur norvégien Martin Johnsrud Sundby est privé de ses titres de la Coupe du monde et du Ski Tour pour une infraction de dopage.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annoncé qu'il avait suspendu Sundby pour une période de deux mois, confirmant ainsi l'appel de l'AMA contre le jury antidopage de la Fédération internationale de ski (FIS), qui avait initialement blanchi le médaillé de bronze olympique 2014 de son infraction.

En conséquence, le Suisse Dario Cologna s'assure le titre du classement général 2014-2015 tandis que le Norvégien Petter Nortug, deuxième derrière Johnsrud Sundby, obtient la victoire du Ski Tour. Johnsrud Sundby détient toujours les titres pour 2013-2014 et 2015-2016.

Dans un communiqué publié par la Fédération norvégienne de ski, Johnsrud Sundby a confié que sa situation est «le pire cauchemar d'un athlète». «J'ai toujours pris part aux compétitions en étant un athlète propre et en faisant preuve d'honnêteté, a-t-il juré. J'espère et je crois que cette affaire n'aura pas de conséquences importantes sur la suite de ma carrière ni pour les préparatifs de la prochaine saison.»

Sundby a échoué à deux contrôles au salbutamol, un médicament qu'il a utilisé pour traiter l'asthme. Les contrôles ont eu lieu lors des Coupes du monde à Davos, en Suisse, en décembre 2014 et à Toblach, en Italie, le mois suivant.

Décision annulée

Alors que le médicament est normalement pris avec un inhalateur de poche à dose métrique, Sundby a utilisé un vaporisateur et a dépassé la dose maximale permise de salbutamol. Le jury antidopage de la FIS avait jugé que l'athlète n'avait pas enfreint les règles antidopage et n'avait pas pris d'autres sanctions.

À la suite de l'appel de l'Agence mondiale antidopage, le TAS a annulé cette décision puisque Sundby n'a pas obtenu la permission d'utiliser une dose plus élevée. En conséquence, les résultats de Sundby aux épreuves de Davos et Toblach ont été annulés.

Le TAS lui a toutefois imposé une suspension plus courte que d'habitude, car la prise du médicament répondait à une «justification médicale» et que la faute du Norvégien était «légère». La suspension est entrée en vigueur le 11 juillet.

Vainqueur de 24 épreuves de la Coupe du monde, Sundby a terminé troisième du skiathlon de 30 kilomètres aux Jeux de Sotchi et il a mérité la médaille d'argent avec le relais 4 x 10 km aux Jeux de Vancouver en 2010.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer