Power dans le rétroviseur de Pagenaud

L'Australien Will Power a remporté sa 28e victoire... (La Presse Canadienne, Mark Blinch)

Agrandir

L'Australien Will Power a remporté sa 28e victoire en carrière dimanche au Grand Prix de Toronto.

La Presse Canadienne, Mark Blinch

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

L'Australien Will Power a relancé le Championnat IndyCar en s'adjugeant dimanche le Grand Prix de Toronto, sa troisième victoire en quatre courses, ce qui lui permet de revenir sur les talons du Français Simon Pagenaud au classement général.

Jusque-là peu épargné par la malchance, Power, privé de la première course de la saison après avoir été victime d'une commotion cérébrale lors des essais, a reçu dimanche un gros coup de pouce du destin.

Le triple champion IndyCar (2010, 2011, 2014) a bénéficié des circonstances de course pour signer la 28e victoire de sa carrière et refaire une grosse partie de son retard sur Pagenaud dans la course au titre.

Au 58e des 85 tours, la course était neutralisée après la sortie de piste de l'Américain Josef Newgarden, vainqueur la fin de semaine précédente de l'Iowa Corn 300.

Power a pu rentrer aux stands pour procéder à son dernier ravitaillement, quelques secondes seulement avant leur fermeture temporaire, le temps pour les commissaires de dégager la monoplace de Newgarden de la piste.

Chaussé de pneus neufs, l'Australien de l'écurie Penske a repris la piste en milieu de peloton. Mais une fois que le drapeau jaune a été levé et que la course a pu reprendre, il a rapidement grappillé des places à la faveur des arrêts aux stands des autres pilotes.

Le Néo-Zélandais Scott Dixon et Pagenaud, respectivement premier et deuxième, ont à leur tour dû ravitailler et sont repartis en 13e et 14e position, pendant que Power bondissait à la deuxième place, derrière Tony Kanaan. Le Brésilien (Chip Ganassi) qui devait surveiller sa consommation lui a cédé la première place au 76e tour.

Une «bonne décision»

Sur la ligne d'arrivée, Power a devancé le Brésilien Helio Castroneves (Penske) et le Canadien James Hinchcliffe (Schmidt Peterson), tandis que Dixon et Pagenaud devaient se satisfaire des huitième et neuvième places.

«On a la pris la bonne décision au bon moment, cela s'est joué à quelques secondes, mais c'est bien que la chance tourne enfin», s'est félicité Power.

Avant les cinq dernières courses de la saison, Power a ramené son retard sur Pagenaud de 75 à 47 points en une journée. «On se rapproche, mais il faut continuer à mettre la pression», a-t-il insisté.

Pagenaud tentait de rester positif. «Mon classement dans cette course ne reflète pas la performance de la voiture, on a certes perdu pas mal de points, mais la voiture est performante chaque semaine, c'est la condition indispensable pour viser le titre», a relevé le pilote français de Penske. La prochaine course aura lieu le 31 juillet à Lexington (Ohio).

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer