JO de Rio: le Canada vise au moins 19 médailles

À Londres, en 2012, Rosannagh MacLennan avait été... (AP, Julio Cortez)

Agrandir

À Londres, en 2012, Rosannagh MacLennan avait été la seule athlète de la délégation canadienne à ramener une médaille d'or au pays. Elle l'avait récoltée en trampoline.

AP, Julio Cortez

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne
Montréal

Le Canada souhaite obtenir un minimum de 19 médailles et terminer parmi les 12 premières nations au classement final des Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

C'est ce qu'ont révélé le Comité olympique canadien (COC) et À Nous le podium (ANP) au cours d'une téléconférence, mercredi, à 23 jours de la cérémonie d'ouverture des Jeux de la XXXIe olympiade. Les JO de Rio se dérouleront du 5 au 21 août et la délégation canadienne devrait compter quelque 315 athlètes. 

Anne Mercklinger, directrice générale d'ANP, a été claire au sujet de l'objectif canadien : il s'agit de battre sa récolte de 18 médailles à Londres en 2012 (une d'or, cinq d'argent et 12 de bronze). Selon elle, les plus beaux espoirs de médailles du Canada reposent sur ses athlètes en athlétisme, en natation, en plongeon et en cyclisme. De fortes probabilités de médailles proviendront aussi de la boxe, du golf, du tennis et du volleyball de plage. Elle n'a toutefois pas voulu identifier des athlètes en particulier.

Impossible également de savoir si l'absence des Russes en athlétisme a permis à ANP de revoir à la hausse la récolte estimée de médailles pour ces épreuves. «Dans certains événements, ça pourrait éliminer une certaine compétition, mais ce ne sont pas des aspects que nous pouvons contrôler», a tout de même suggéré Lane MacAdam, directeur des partenariats et des opérations.

Mercklinger a aussi été nébuleuse au sujet de la façon dont sera établi le rang final du Canada au classement des nations. Le Comité international olympique utilise le nombre de médailles d'or pour classer les pays, ce qui a conféré au Canada la 37e place à Londres. Mais le COC et ANP utilisent plutôt le total des médailles, ce qui place le Canada au 13e rang.

Signes encourageants

Le Canada est optimiste d'atteindre ses objectifs en raison du nombre croissant d'athlètes ayant réussi leurs meilleures performances au cours des divers Championnats du monde et autres compétitions précédant les JO. «Nous avons eu plus d'athlètes ayant terminé dans le top 3, le top 5 et le top 8 de leur épreuve que nous en comptions à la veille des JO de Londres» a souligné Mercklinger. «Près de 15 % de plus pour être précise, ce qui est une hausse significative.»

Autre signe encourageant pour ANP : le Canada a qualifié cinq équipes pour ces Jeux, ce qui égale son record établi pour une première fois à Los Angeles en 1984, puis égalé à Sydney (2000) et Pékin (2008).

Afin d'optimiser les performances des athlètes de pointe canadiens, ANP a investi 161 millions $ dans leur développement au cours des quatre dernières années, une hausse d'environ 15 % par rapport aux quatre années précédant les Jeux de Londres. De son côté, le COC a investi quelque 105 millions $, ce qui équivaut à près du double de l'olympiade d'été précédente, selon le chef de la direction Chris Overholt.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer