Wade tourne le dos au Heat de Miami

Après 13 saisons et trois titres de la NBA... (Archives AP, Tyler Kaufman)

Agrandir

Après 13 saisons et trois titres de la NBA en Floride, Dwyane Wade a décidé de quitter le Heat de Miami. Il a accepté un contrat de deux ans pour 47 millions $ de l'équipe de sa ville natale, les Bulls de Chicago.

Archives AP, Tyler Kaufman

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

Après Kevin Durant à Golden State lundi, la NBA s'est offert un deuxième retentissant transfert mercredi avec le départ vers Chicago de Dwyane Wade, joueur emblématique du Heat de Miami.

Après 13 saisons et trois titres de la NBA (2006, 2012, 2013) en Floride, Wade a décidé de tourner le dos à son équipe de toujours, vexé par le manque de considération de ses dirigeants.

L'arrière qui jouait depuis 2003 sous le maillot du Heat, n'a pas voulu donner suite aux négociations avec Miami pour prolonger, après avoir reçu une offre de deux ans d'une valeur de 40 millions $. Wade réclamait 50 millions $, ce qui en aurait fait le joueur le mieux payé de Miami, un statut honorifique mais très convoité que lui ont toujours refusé ses dirigeants malgré ses états de service.

Les Bulls de Chicago, les Bucks de Milwaukee et les Nuggets de Denver  ont flairé la bonne affaire et se sont manifestés auprès des agents de Wade, mais le joueur a rapidement privilégié Chicago, sa ville natale, même si Denver lui proposait un contrat mirobolant de 52 millions $.

En début de soirée, Wade avait annoncé lui-même son départ, plongeant Miami dans l'incrédulité. «Après 13 années, j'ai décidé de partir dans un nouveau périple avec les Bulls de Chicago. Cela n'a pas été une décision facile à prendre, mais j'ai le sentiment d'avoir fait le bon choix pour moi et ma famille», a-t-il écrit dans une lettre publiée par l'agence de presse américaine Associated Press.

«Je n'ai jamais oublié d'où je viens et je suis heureux d'avoir la chance de jouer pour l'équipe qui a nourri mon amour du basket. [...] Je suis impatient de retourner à la maison, dans une ville qui m'est très chère», a-t-il conclu.

Selon la presse américaine, Wade va signer un contrat de deux ans d'une valeur de 47 millions $. Pour l'accueillir, les Bulls se sont séparés de l'Espagnol Jose Calderon, acquis il y a seulement une semaine, et de Mike Dunleavy, échangés respectivement aux Lakers de Los Angeles et aux Cavaliers de Cleveland.

Des Bulls en reconstruction

Wade qui tourne à des moyennes de 23,6 points par match depuis ses débuts dans la NBA, rejoint une équipe des Bulls en pleine reconstruction après avoir manqué les séries en 2015-2016 pour la première fois depuis 2008. Natif de Chicago, «D-Wade» sera le joueur-vedette des Bulls aux côtés de Jimmy Butler, tandis que Derrick Rose, Joakim Noah et Pau Gasol ont quitté ces dernières semaines la franchise rendue célèbre par Michael Jordan.

Son transfert suscite beaucoup moins de polémiques que celui de Kevin Durant, l'un des meilleurs marqueurs de la NBA, qui a rejoint Golden State, déjà considérée comme la meilleure équipe de la Ligue avant son arrivée, malgré sa défaite en finale 2016 contre Cleveland. Les partisans de Miami risquent, eux, de s'en prendre à leurs dirigeants, en particulier au légendaire Pat Riley, dont l'intransigeance a fait fuir Wade.

Le Heat tourne définitivement la page la plus glorieuse de son histoire : après LeBron James en 2014 et Wade cette année, son «Big Three» qui a dominé la NBA pendant quatre saisons avec quatre finales et deux titres (2012, 2013), est démantelé. Il ne reste plus que Chris Bosh, en proie à des problèmes de santé récurrents.

Le retour aux sources de Wade n'est pas sans rappeler celui de son grand ami, «King James», revenu en 2014 à Cleveland, sa région natale, et l'équipe où il avait débuté et à qui il vient d'offrir le premier titre de la NBA de son histoire.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer