Volleyball: le R et O recrute en attendant les séries

La passeuse Pénélope Drapeau et Olivier Caron, l'entraîneur-chef... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

La passeuse Pénélope Drapeau et Olivier Caron, l'entraîneur-chef de l'équipe féminine de volleyball du Rouge et Or de l'Université Laval

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Rouge et Or volleyball fourbit ses armes autant pour le présent que pour le futur. À l'aube des éliminatoires, les deux équipes annoncent l'ajout d'une recrue vedette pour la saison prochaine. Les gars auront un nouveau Chilien et les filles la meil-leure joueuse issue des rangs collégiaux.

«On travaille sur l'actuel, le futur et même des fois le passé!» s'esclaffe Olivier Caron, l'entraîneur-chef des volleyeuses élites de l'Université Laval. Avide de compter l'automne prochain sur Maud Chapleau, qui devrait être nommée meilleure cégépienne en volley pour une deuxième année de suite, Caron doit d'abord penser aux Carabins (17-5).

Vendredi soir, le Rouge et Or féminin (10-12) se rend à Montréal pour disputer la demi-finale québécoise deux de trois aux championnes de la saison régulière. Le deuxième match se joue samedi (19h), au PEPS. «La crainte de perdre est plus forte de l'autre bord, c'est là-dessus qu'on devra jouer», indique Caron, dont la troupe a conclu le calendrier sur deux victoires, à l'inverse de leurs adversaires.

La troupe de Caron a progressé dans les dernières semaines, avec en tête la capitaine Alice Cloutier, la centre Alyssa Fields et la passeuse Pénélope Drapeau. Ses protégées se montrent «plus calmes et plus affamées», dit-il.

Dominante avec le Cégep Garneau, Chapleau composera un trio de recrues d'impact à Laval pour 2016-2017 avec Anne-Claudel Rae-Paré (Lionel-Groulx) et Émie Gaboury (Ottawa).

Voilà Araya

Côté masculin, le pilote Pascal Clément puise de nouveau dans la filière chilienne. Le centre de 6' 6'' Gabriel Araya, 20 ans, débarquera à Québec en août. Il retrouvera son ami et coéquipier de l'équipe nationale chilienne Vicente Parraguirre, qui vient d'être nommé jouer universitaire par excellence au Québec pour une deuxième saison consécutive. L'entraîneur adjoint Daniel Cuzmar Grimalt vient aussi du Chili.

Selon Clément, si Parraguirre se distingue à l'attaque, la spécialité d'Araya réside au bloc, une lacune depuis des années au sein de l'équipe. La limite de deux joueurs internationaux sera ainsi comblée. Du Cégep Limoilou, Chhavanith Ponn et Dany Mailloux-Desroches joindront aussi les rangs du R et O la saison prochaine.

Champions de saison pour une 11e année de suite, les protégés de Clément profitent en ce moment de deux semaines de pause en attendant les vainqueurs de la demi-finale opposant Montréal et Sherbrooke. Le R et O (14-3) a toutefois perdu deux de ses trois derniers matchs de ligue, contre Montréal et Sherbrooke. Les finales de conférence s'amorceront le 4 mars, gars et filles.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer