Marie-Michèle Gagnon se classe dixième à Lienz

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon a offert une solide... (Photo Reuters / LEONHARD FOEGER)

Agrandir

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon a offert une solide prestation, prenant le 10e rang, à 1,73 seconde de la gagnante.

Photo Reuters / LEONHARD FOEGER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Lienz, Autriche

Frida Hansdotter a été en mesure de conserver l'avantage forgé en première manche pour gagner le slalom de la Coupe du monde de Lienz, en Autriche, la plaçant en tête de liste pour ravir la discipline à la favorite, Mikaela Shiffrin, blessée.

La troisième victoire en carrière de la Suédoise l'a aidée à accroître son avance en tête du classement du slalom à 100 points sur la Slovaque Petra Vlhova.

Hansdotter est la seule skieuse à être montée sur le podium des quatre slaloms disputés cette saison. Elle a terminé avec un temps combiné de 1 minute, 47,02 secondes (1:47,02) sur la piste Schlossberg, devançant Wendy Holdener de sept centièmes de seconde.

Vlhova, qui avait triomphé lors du précédent slalom d'Are, en Suède, il y a deux semaines, a été la plus rapide de la deuxième manche, ce qui lui a permis de prendre le troisième rang, à 43 centièmes de la gagnante.

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon a offert une solide prestation, prenant le 10e rang, à 1,73 seconde de la gagnante.

L'Autrichienne Michaela Kirchgasser, qui occupait le troisième rang à 39 centièmes de la meneuse à l'issue de la première manche, n'a pas été en mesure de terminer sa deuxième descente.

«C'était une très bonne journée, a dit Hansdotter. J'ai eu une très bonne première manche, mais je sentais que je pouvais en faire plus.»

Hansdotter mène avec 320 points au classement. Elle est suivie de Vlhova avec 220 points et de Shiffrin, à 200. L'Américaine a remporté les deux premières courses de la saison, mais elle se remet actuellement d'une blessure au genou.

Même s'il s'agissait seulement de sa première victoire de la saison, la spécialiste du slalom est l'une des plus constantes sur le circuit avec 19 podiums. Elle a terminé 14 fois en deuxième place, un record qu'elle partage avec sa légendaire compatriote Pernilla Wiberg.

À Santa Caterina (Italie), Adrien Théaux a gagné une descente de Coupe du monde complètement folle par une forte marge, tandis que Christof Innerhofer a attiré une large part d'attention en terminant quatrième tout en traînant une porte sur le parcours.

Théaux l'a emporté en 1 minute, 47,29 secondes (1:47,29) sur la piste Deborah-Compagnoni, abrupte et sombre, pour terminer avec une avance de 1,04 seconde sur l'Autrichien Hannes Reichelt. Il s'agit de la troisième victoire en carrière du Français. Son compatriote David Poisson a terminé troisième, à 1,15 seconde.

«La piste était hyper difficile. Il fallait avoir le coeur bien accroché, a dit Théaux. On ne peut pas dire que je me suis régalé, car c'était extrêmement dur. C'est une des plus belles descentes de ma carrière.»

Podium raté de justesse

Innerhofer a raté le podium par seulement sept centièmes. Environ une minute après son départ, l'Italien s'est pris le bras gauche dans une porte et le fanion orange vif ainsi qu'un des montants sont demeurés accrochés à son équipement. Quelque 30 secondes plus tard, il a réussi à se défaire du fanion, mais il a traîné le montant jusqu'au fil d'arrivée à des vitesses atteignant presque 120 km/h, ce qui lui a valu une belle ovation de la foule.

«Bode Miller n'est plus là, alors on a besoin d'un autre skieur excentrique, a déclaré Innerhofer. C'était vraiment limite et très dangereux. Je ne voyais pas et je traînais le montant et le fanion. [...] Je sentais comme si je tirais un parachute.»

Portant plusieurs ecchymoses au bras et une petite coupure au nez à la suite de son escapade, Innerhofer n'a pas voulu spéculer sur ce qui aurait pu arriver sans sa mésaventure.

«J'avais de grosses avances à la fin des deux descentes d'entraînement, a-t-il toutefois souligné. Alors, faites votre propre idée.»

Aksel Lund Svindal a terminé septième, mettant ainsi fin à sa séquence de trois victoires. Malgré cela, le Norvégien a repris le premier rang du classement général de la Coupe du monde à Marcel Hirscher, qui ne skie pas les descentes. Svindal a maintenant une priorité de 15 points devant son rival autrichien et il a maintenu son avance au classement de la descente.

Benjamin Thomsen a été le meilleur Canadien, terminant au huitième rang, à 1,63 seconde du vainqueur.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer