GSP comprend le cauchemar de Rousey

Ronda Rousey a subi dimanche une première défaite... (AFP, Paul Crock)

Agrandir

Ronda Rousey a subi dimanche une première défaite en 13 combats lors du gala UFC 193.

AFP, Paul Crock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Georges St-Pierre sait plus que quiconque ce que «Rowdy» Ronda Rousey vit présentement.

Dimanche à Melbourne, en Australie, Rousey a subi une première défaite en 13 combats lors du gala UFC 193. À la surprise générale, Holly Holm, 34 ans, a mis à terre l'ancienne judoka, médaillée de bronze aux JO de Londres en 2012, grâce à un coup de pied à la tête à la deuxième reprise.

Huit ans avant, St-Pierre avait vécu une situation similaire lorsqu'il avait perdu, contre toute attente, sa ceinture des poids mi-moyens contre Matt «The Terror» Serra lors du UFC 69. GSP, qui présentait alors une fiche de 13-1 à titre de combattant professionnel, était le favori à 10 contre 1 pour l'emporter.

Serra était alors un poids léger qui avait décidé d'augmenter sa masse musculaire, et qui comptait sur une excellente droite ainsi qu'une ceinture noire en jiu-jitsu brésilien. Ironie du sort, Serra (8-4) avait dû gagner une saison de l'émission de téléréalité The Ultimate Fighter dédiée aux vétérans qui tentaient un retour à la compétition pour obtenir le droit d'affronter le champion.

Le Montréalais était plus jeune, plus imposant et plus rapide, en plus d'être très polyvalent. Et il venait tout juste de venger une défaite subie en 2004 contre Matt Hughes, considéré à l'époque comme étant le plus grand champion de l'histoire des mi-moyens, pour soutirer la ceinture des 170 livres lors du gala UFC 65 en novembre 2006.

Serra n'a mis que 3 minutes et 25 secondes en avril 2007 pour détrôner St-Pierre, qui tentait de défendre son titre pour la première fois de sa carrière. «C'est le pire cauchemar», a déclaré GSP, jeudi, au sujet de cette soirée à Houston.

Confiance perdue

Rousey, qui était invaincue et considérée comme une véritable rock star de l'UFC jusqu'à dimanche dernier, vit présentement son propre cauchemar - elle était la favorite à 20 contre 1 -, elle qui a terminé la soirée inconsciente, le visage ensanglanté dans l'octogone.

«C'est malheureux pour Ronda, mais je suis content pour Holly en même temps», a déclaré St-Pierre qui, tout comme Holm, comptait à l'époque sur l'entraîneur Greg Jackson dans son coin. «Dans ce sport, personne n'est invincible. Parfois ça fait "clic", alors que ça devrait faire "clac".»

St-Pierre a perdu sa confiance ainsi que sa ceinture de champion, mais il est éventuellement parvenu à rebâtir sa confiance et celle de son entourage. «Je devais battre mes propres démons, ma peur. Et je suis revenu plus fort. Ainsi, c'est triste que Ronda se soit inclinée, mais c'est peut-être la meilleure chose qui lui soit arrivée, puisqu'elle reviendra plus forte.»

St-Pierre l'a bien fait, lui. Il a gagné 12 combats de suite après avoir perdu son titre, écrasant Serra lors du gala UFC 83 en avril 2008 pour retrouver sa couronne. Il s'est retiré de la discipline vers la fin de l'année 2013, et ignore toujours s'il tentera un retour à la compétition.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer