Denny Morrison prend ses médecins de vitesse

Denny Morrison, à gauche, qui jase ici avec... (La Presse Canadienne, Larry MacDougal)

Agrandir

Denny Morrison, à gauche, qui jase ici avec Olivier Jean, avait le sourire facile à l'entraînement, lundi.

La Presse Canadienne, Larry MacDougal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Calgary

Denny Morrison a effectué un retour sur la patinoire à Calgary moins de six mois après un accident de moto qui a conduit le patineur de vitesse à l'hôpital, blessé à la tête et aux genoux.

Le multi-médaillé olympique en patinage de vitesse longue piste devait être à l'écart de la compétition cette saison. Mais le retour de Morrison à l'entraînement indique qu'il est en mesure de retrouver sa vitesse et sa forme à temps pour les Jeux d'hiver de 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud. 

«Quelqu'un d'autre aurait probablement perdu la vie dans cet accident. Il est très résilient, car il est tellement en forme», a mentionné son entraîneur Bart Schouten. Il guérit également plus vite que n'importe qui d'autre.»

La moto de Morrison est entrée en collision avec une Toyota Corolla qui effectuait un virage à gauche dans le nord-ouest de Calgary et il a frappé la voiture sur le côté, le 7 mai. Les deux occupants de la voiture n'ont pas eu besoin d'être hospitalisés. Morrison a reçu une contravention d'un montant de 155 $ pour ne pas avoir cédé la priorité à une lumière jaune.

Ses nombreuses blessures ont menacé de mettre fin à une carrière au cours de laquelle il a remporté quatre médailles olympiques et une douzaine de médailles aux championnats du monde.

En plus d'une fracture à la jambe droite, Morrison a été victime d'une commotion cérébrale, a eu un poumon perforé, s'est déchiré le ligament croisé antérieur du genou, a subi des contusions au foie et aux reins ainsi qu'une petite fracture à un os près de la colonne vertébrale.

Étonnante récupération

Étant donné le piteux état dans lequel il était il y a quelques mois, la foulée de Morrison semblait remarquablement fluide et puissante pendant l'entraînement de lundi avec l'équipe masculine de poursuite sur l'ovale olympique.

Mais il a encore plusieurs petites améliorations à faire pour retrouver sa place parmi les patineurs les plus rapides au monde. «Le chemin du retour est long, a-t-il prévenu. Je sais ce que je dois améliorer et je sais que je dois aller plus vite. En même temps, la patience est maintenant l'aspect le plus difficile. Le simple fait de guérir rapidement ne donne pas le droit de devenir arrogant et de ne pas faire preuve d'une prudence raisonnable dans la guérison.»

Le patineur de 30 ans de Fort St. John, en Colombie-Britannique, doit retrouver la puissance et la confiance dans sa jambe droite lorsqu'il la croise avec la gauche dans les virages.

Morrison a gagné les deux médailles du Canada en patinage de vitesse longue piste aux Jeux de Sotchi en 2014, malgré une fracture d'un os de la jambe gauche, alors qu'il faisait du ski 14 mois plus tôt.

Morrison avait également aidé l'équipe canadienne à gagner la poursuite aux Jeux de Vancouver en 2010. Il avait également mérité l'argent à la poursuite en 2006.

Couché sur son lit d'hôpital, il avait promis d'être de retour à la compétition à temps pour la première Coupe du monde de la saison du 13 au 15 novembre à Calgary. Il a depuis tempéré ses attentes et il ne faut pas s'attendre à le voir avant janvier s'il effectue vraiment son retour cet hiver. «Mon objectif, c'est Pyeongchang. Avec la guérison de ma hanche, du genou et du fémur, mes chances pour 2018 sont bien meilleures qu'on aurait pu l'espérer. Il est inutile de se précipiter.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer