Souffrir pour le plaisir

Le comédien et auteur Patrice Godin est un... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le comédien et auteur Patrice Godin est un adepte des ultramarathons, des courses de plus d'une centaine de kilomètres.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Patrice Godin court pour confronter la mort, mais aussi pour profiter de la vie.

Il y a un mois, l'acteur-auteur-coureur a publié un livre, Territoires inconnus, dans lequel il raconte pourquoi il aime se lancer dans des ultramarathons, ces épreuves de plus d'une centaine de kilomètres pendant lesquelles, comme tous ses acolytes, il souffre.

Lors d'une telle course, «même la mâchoire fait mal», écrit Godin dans les derniers paragraphes de son livre. «Les cheveux font mal. La sueur sur notre peau devient pareille à du papier sablé entre nos cuisses.»

Alors pourquoi se soumettre à pareil martyre? Est-ce la preuve ultime d'un tempérament masochiste?

«Je ne pense pas», dit l'acteur de 47 ans, que Le Soleil a rencontré, mercredi, au restaurant Il Teatro du Capitole. «Oui, la douleur va être là, mais il y a moyen de l'endurer, de passer à travers. [...] On découvre, d'une course à l'autre, qu'on peut tout le temps aller un petit peu plus loin. On a le goût de se dépasser et on est prêts à accepter ce qu'on va vivre pour voir jusqu'où on peut aller.»

Au milieu des années 2000, Godin sent qu'il perd la forme. Il fume, boit trop. Père de trois filles, il prend conscience qu'il doit tout faire pour ne pas les abandonner.

Il court d'abord avec sa deuxième dans une poussette, en augmentant ses distances. Il s'entraîne aussi avec l'équipe du boxeur Jean Pascal pour la série Le septième round. «J'ai touché à un autre niveau d'entraînement intense», raconte-t-il. «Quand ç'a été fini, il me manquait quelque chose. C'est avec la course que j'ai continué.»

Il fait des 10 km, des demi-marathons, des marathons. Il découvre en lisant une revue qu'il existe des courses de 160 kilomètres et plus. «Ç'a vraiment été un déclic.»

Son horaire d'acteur lui permet de s'entraîner pendant que ses filles sont à l'école. Il a «un deal» avec sa blonde : sa passion ne doit pas nuire à la vie familiale. Il se tape 120 kilomètres par semaine au sommet de son entraînement, 80 en temps régulier. 

Agréable solitude en forêt

Godin a grandi à Lac-Saint-Joseph. Il a été adopté. Un enfant unique. Dans ce sport qu'il pratique, il y a une grande solitude, alors qu'il se retrouve souvent seul en forêt, la nuit tombée. Ça lui plaît. «J'ai besoin d'avoir des moments avec moi-même», indique l'acteur connu pour ses rôles dans Grande Ourse, La galère et Destinées.

Dans son livre, Godin aborde les moments plus sombres de sa vie. Le fait d'avoir été adopté l'a marqué. «J'ai toujours senti comme un espèce de sentiment d'abandon. Ça m'a mis dans des moods un peu noirs, à me dire que je ne valais rien, que je n'étais pas aimé», admet-il. Il a pensé au suicide, mais n'a heureusement jamais eu «le lâche courage» de passer à l'acte. Le livre raconte comment la course a permis à Godin de «faire le ménage».

«Ça peut paraître fou de dire ça, mais je prends plus soin de moi en courant des 160 kilomètres que je le faisais avant», affirme-t-il.

L'acteur compte rester auteur. Il dit même que ce métier qu'il apprivoise sied mieux à son tempérament, à son désir de liberté, que celui qu'il pratique depuis plus de 20 ans. Il écrit depuis longtemps, mais n'a jamais eu la discipline pour mener à bien ses projets. Maintenant qu'il court 160 kilomètres en une seule journée, le manque de discipline peut difficilement servir d'excuse. Il a déjà un projet de roman en chantier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer