Les Nordiques dans l'Association de l'Ouest?

Bettman a répété que les candidatures de Québec... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Bettman a répété que les candidatures de Québec et Las Vegas étaient solides.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le commissaire de la Ligue nationale de hockey (LNH), Gary Bettman, n'exclut pas l'option de faire jouer les Nordiques de Québec dans l'association de l'Ouest lors de leur retour éventuel, si bien sûr le projet d'expansion du circuit va de l'avant. «C'est quelque chose que nous allons devoir considérer.»

En parallèle du processus d'expansion, les dirigeants de la LNH ont visiblement dans l'idée d'équilibrer les associations de l'Est et de l'Ouest, actuellement composées d'un nombre inégal d'équipes.

«La géographie est un problème», a admis Gary Bettman dans une entrevue publiée dimanche dans le Boston Globe, en parlant des candidatures de Québec et Las Vegas pour obtenir une franchise de la LNH.

Si les deux villes obtiennent chacune leur équipe, étant les seules à avoir déposé un dossier à la ligue en vue d'une expansion qui pourrait survenir aussi tôt qu'en 2017-2018, il y aurait logiquement 17 clubs dans l'Est et 15 dans l'Ouest. Il y en a actuellement 16 dans l'Est et 14 dans l'Ouest.

Interrogé sur les solutions envisagées pour atteindre une distribution égale de 16 équipes par association au terme de l'expansion, Gary Bettman a répondu que l'option de faire jouer Québec dans l'association de l'Ouest n'était pas écartée. «C'est quelque chose que nous allons devoir considérer», a déclaré le pilote de la LNH, sans se commettre à savoir s'il s'agissait d'une avenue prioritaire.

«La géographie est un problème, a-t-il répété. Mais ce n'est pas parce que c'est un problème que cela signifie que nous avons pris notre décision. Cela veut dire que c'est un des aspects que nous avons à considérer [dans le processus d'expansion].»

Les candidatures Québec et Las Vegas «sont la base» sur laquelle les autorités du circuit Bettman vont travailler dans le cadre de leur projet d'ajouter des équipes, a répété le commissaire. Ce dernier convient cependant que de voir Québec dans l'Ouest ne serait pas un scénario optimal, même si potentiellement nécessaire.

Pour appuyer son point, il a cité le cas «loin d'être idéal» des Jets de Winnipeg, qui à leur saison retour dans la LNH en 2011-2012, ont évolué dans la division Sud-Est aux côtés des Panthers de la Floride, du Lightning de Tampa Bay, des Capitals de Washington et des Hurricanes de la Caroline, loin d'être des rivales naturelles sur la patinoire... et loin du Manitoba!

Le passage dans l'Est n'aura d'ailleurs été que temporaire pour les Jets, qui ont intégré l'association de l'Ouest deux saison plus tard. Lors de sa discussion avec le Boston Globe, Gary Bettman n'a pas précisé si l'option de faire jouer les Nordiques dans l'Ouest était une solution à court terme comme pour Winnipeg.

Il a plutôt tenu des propos confirmant l'incertitude entourant le processus d'expansion lui-même. «Le conseil des gouverneurs ne votera pour l'expansion que s'ils sont véritablement confortables avec l'idée que c'est la bonne chose à faire, en prenant tous les facteurs en considération», a-t-il rappelé.

Concernant Québec, M. Bettman n'a pas évoqué le nom d'autres équipes pouvant éventuellement être transférées dans l'association de l'Ouest. Des formations comme les Blue Jackets de Colombus, dans l'Ohio, et les Red Wings de Detroit, dans le Michigan, pourraient être des candidates potentielles, étant les organisations de l'Est les plus à l'ouest géographiquement. Elles viennent cependant tout juste d'arriver - et de revenir dans le cas de Detroit - du côté Atlantique, en 2013-2014.

Les Kings dans l'Est

Il est arrivé à quelques reprises de voir des équipes de l'Est ou de l'Ouest se retrouver dans une conférence géographiquement illogique. Les Kings de Los Angeles, par exemple, ont évolué dans la division Norris en 1980-1981, confrontés aux Canadiens de Montréal, aux Whalers de Hartford, aux Red Wings de Detroit et aux Penguins de Pittsburgh, des clubs basés à des miles de la Californie.

La même année, les Nordiques de Québec, qui venaient de faire leur entrée dans la LNH après sa fusion avec l'Association mondiale de hockey, n'évoluaient même pas dans la même division que la Sainte-Flanelle. Le Fleurdelysé bataillait plutôt avec les Sabres de Buffalo, les Bruins de Boston, les North Stars du Minnesota et les Maple Leafs de Toronto.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer