Tournage secret pour la cérémonie d'ouverture des jeux Pan Am

De nombreux artistes du Cirque du Soleil faisait... (Photo La presse canadienne)

Agrandir

De nombreux artistes du Cirque du Soleil faisait partie de la cérémonie d'ouverture.

Photo La presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paola Loriggio
La Presse Canadienne
Toronto

Avant de porter la flamme au sommet de la plus haute tour du Canada pour la cérémonie d'ouverture des Jeux panaméricains, vendredi, Bruny Surin a dû vaincre un obstacle important: sa peur des hauteurs.

«Quand le Cirque du Soleil m'a proposé cette idée au départ, je leur ai dit qu'ils étaient fous, a déclaré l'ancien sprinteur canadien en entrevue avec La Presse Canadienne, ajoutant qu'il n'avait jamais mis les pieds dans la tour du CN avant de commencer les répétitions du spectacle.

À sa première excursion, Surin s'est aventuré timidement jusqu'au sommet sous les yeux attentifs des entraîneurs du Cirque, et a ensuite jeté un coup d'oeil dans le vide.

«Je leur ai demandé s'ils étaient certains, et ils m'ont dit que oui, s'est-il rappelé, samedi. Je ne me souviens pas de la dernière fois où j'ai eu une telle montée d'adrénaline.»

La scène a été filmée au mois de mai et à ce moment, Surin avait pratiqué son tour de la tour au moins 15 fois.

«Je n'ai plus peur», a-t-il ajouté en riant.

Au cours de la séquence vidéo, qui a lancé la cérémonie, Surin a remis la flamme au sprinteur Donovan Bailey. La doublure de Bailey a ensuite sauté de la structure de 533 mètres.

Alors que les spectateurs se demandaient, vendredi, qui avait effectué le saut, les organisateurs ont confirmé qu'il s'agissait bien d'une doublure, samedi matin.

Bailey lui-même jouait à l'autruche en évitant la question lorsque des médias lui ont demandé s'il avait bel et bien sauté de la tour.

Les organisateurs des Jeux ont affirmé qu'un des défis de cette vidéo - qui commençait avec de membres de l'équipe ayant remporté l'or au relais 4x100 mètres aux Jeux olympiques d'Atlanta - était de garder le tout secret.

Le président du comité organisateur a révélé que lorsque les gens obtenaient un aperçu de l'équipe durant le tournage, ou quand plusieurs autres ont vu de la fumée au sommet de la Tour du CN à la veille de la cérémonie, il n'y avait qu'une simple stratégie: nier, nier et nier.

«La planification de la vidéo était assez compliquée parce qu'il y avait plusieurs premières, notamment l'utilisation de la Tour du CN», a expliqué Saad Rafi.

La répétition des feux d'artifice a entraîné plusieurs questions quant à la nature de la fumée sur la tour. D'autres ont vu l'équipe de relais dans les rues de Toronto avant que le relais de la flamme commence.

«Je me souviens avoir menti à un membre de ma famille qui avait vu l'équipe de tournage dans la ville. J'ai dit que c'était pour une vidéo promotionnelle», a dit Rafi en rigolant.

Seulement trois personnes avaient vu la vidéo avant la diffusion de vendredi, et seulement cinq dirigeants connaissaient le déroulement de la cérémonie de A à Z.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer