Feu vert pour lancer le processus en vue d'une expansion de la LNH

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman.... (Photo Trevor Hagan, La Presse canandienne)

Agrandir

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman.

Photo Trevor Hagan, La Presse canandienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Las Vegas

Si tous les morceaux du casse-tête tombent dans les bonnes cases, la Ligue nationale de hockey prendra de l'expansion dans deux ans, et pourrait s'établir dans des marchés complètement inexplorés, ou dans un autre qu'elle a déjà occupé et dont la population salive à l'idée de revoir les meilleurs hockeyeurs au monde évoluer, cette fois, dans un édifice ultra-moderne.

Le Bureau des gouverneurs de la LNH a en effet donné le feu vert, mercredi, pour le lancement du processus en vue d'un élargissement des cadres du circuit.

Le commissaire Gary Bettman en a fait l'annonce lors d'une conférence de presse mercredi après-midi à Las Vegas. Au passage, il a quand même tenu à mettre quelques bémols.

«Le fait que nous amorcions cette démarche ne veut pas dire que nous allons procéder à une expansion. Tout ce que ça signifie, c'est que nous allons écouter les manifestations d'intérêt et nous pencher sur leur signification et ce qu'elles représentent», a pris la peine de rappeler Bettman, qui était accompagné du commissaire adjoint Bill Daly.

Néanmoins, il s'agit d'une étape importante vers la concrétisation de cet objectif. Les groupes intéressés pourront acheminer leur candidature entre le 6 juillet et le 10 août 2015.

«Nous amorcerons ensuite un processus de révision, et le Bureau (des gouverneurs) décidera ultimement s'il y a un intérêt ou non à procéder à une expansion. Si, aux yeux de la ligue, il y a intérêt, nous nous concentrerons alors sur les critères qui nous permettront de choisir les villes potentiellement candidates», a mentionné le commissaire de la LNH.

Daly a plus tard précisé que la saison 2017-2018 serait la première de toute nouvelle concession, au plus tôt. Il a ajouté que des villes telles Milwaukee, Portland et Kansas City s'étaient également manifestées.

Par le biais du compte Twitter de l'équipe, le président du Canadien, Geoff Molson, a déclaré qu'il s'agissait d'une excellente nouvelle pour la ligue.

«Le fait que la ligue ouvre ses portes est une bonne nouvelle pour des marchés comme Las Vegas, Seattle et Québec», a-t-il aussi observé.

Le groupe de Bill Foley, qui vise à implanter un club de la LNH à Las Vegas, est à l'avant-plan des discussions, et la ville du Nevada se classe comme la favorite. Une campagne a permis de recueillir 13 200 dépôts pour des abonnements dans le nouvel amphithéâtre, qui doit être inauguré le printemps prochain. Selon Bettman, ces engagements viennent de particuliers et non de propriétaires de casinos ou de grandes entreprises.

Les villes de Seattle et de Québec sont d'autres sérieuses candidates. Le président de Québecor, Pierre Dion, a d'ailleurs confirmé que l'entreprise participera au processus «afin de soumettre sa candidature et de ramener les Nordiques à Québec», a-t-il écrit dans un communiqué publié en début de soirée.

Pendant que Québecor sera gestionnaire du Centre Vidéotron, qui ouvrira ses portes en septembre, et qu'elle est liée avec la LNH pendant les 11 prochaines années à titre de diffuseur francophone de matchs de la ligue, Seattle n'a toujours pas d'aréna pouvant accueillir une concession du circuit Bettman.

«Peut-être que le processus provoquera une forme de certitude en ce qui a trait à l'aréna, a fait remarquer le commissaire.

Bettman a par ailleurs laissé sous-entendre que le coût d'achat d'une équipe d'expansion sera d'au moins 500 millions $.

La Ligue nationale de hockey compte 30 équipes depuis le plus récent élargissement de ses cadres, en 2000, lorsque se sont ajoutés les Blue Jackets de Columbus et le Wild du Minnesota. Ces organisations avaient versé 80 millions $, tout comme les Thrashers d'Atlanta et les Predators de Nashville. Les Sénateurs d'Ottawa, les Sharks de San Jose, les Ducks d'Anaheim et les Panthers de la Floride avaient par ailleurs dû débourser 50 millions $.

«À ce moment particulier, notre sport, l'économie de notre sport, nos concessions et les propriétaires de nos concessions n'ont jamais été aussi solides. Je suppose que tout l'intérêt qui nous est manifesté est un reflet de cela», a estimé Bettman.

Dans la situation actuelle, la LNH compte 16 formations dans l'Association Est et 14 équipes dans l'Association Ouest. Ce déséquilibre pourrait jouer un rôle dans l'éventuel octroi de concessions. Mais Bettman a déclaré que ce déséquilibre et la géographie ne seront pas les seuls éléments qui serviront de critères de sélection.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer