Le gala Triomphe annulé

Le président de la Fondation Nordiques, Me Marcel... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le président de la Fondation Nordiques, Me Marcel Aubut, s'explique mal cette situation et pointe le manque de professionnalisme d'ExpoCité.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Le gala Triomphe est annulé. ExpoCité a brisé «une entente contractuelle très claire», dénonce Marcel Aubut, président de la Fondation Nordiques, qui organise la soirée. Il s'agissait plutôt «d'un projet d'entente», réplique le directeur général d'ExpoCité, Raynald Bernard.

Marcel Aubut ne cachait pas sa colère, vendredi midi. La remise de prix aux meilleurs athlètes de la région de Québec, qui devait se dérouler au Colisée jeudi prochain, n'aura pas lieu en raison «d'un manque de professionnalisme absolument inacceptable» d'ExpoCité, dit-il.

Au coeur du problème : le quatrième match de la série Remparts-Wildcats, mardi. Les organisateurs du gala Triomphe, Me Aubut en tête, affirment qu'un contrat leur assurait d'être seuls occupants du vétuste amphithéâtre du mardi 28, à 8h, jusqu'au jeudi 30 pour préparer les lieux en vue de la soirée. «Ces dates nous avaient été données», lance Me Aubut.

«On a été stupéfaits d'apprendre, mercredi matin, qu'ExpoCité avait attribué le Colisée Pepsi à la Ligue junior majeur du Québec et aux Remparts. [...] Une décision totalement choquante», a affirmé Me Aubut lors d'une conférence de presse au Château Frontenac. «Comment une situation comme ça peut arriver? [...] Je n'ai jamais vu ça en 40 ans.»

ExpoCité réplique que les résidants permanents du Colisée, les Remparts, ont préséance sur les autres événements. «On travaille à partir d'un projet de contrat. [...] Tout projet reste un projet jusqu'à ce que l'horaire des séries sorte», explique Raynald Bernard, qui a ajouté que le document qui implique le gala Triomphe n'est pas signé de «façon authentique».

Les deux groupes auraient discuté jusqu'à tard jeudi soir afin de trouver une solution. En vain.

«Depuis plus de deux semaines, on parle avec M. Aubut et son équipe d'aménagements, de possibilités de retard et de non-disponibilité de la glace à cause des parties de hockey», dit M. Bernard.

Faux, réplique Me Aubut. «Il n'y a pas eu de négociations avec ce monde-là pendant 15 jours, ça n'existe pas», laisse tomber l'ancien président des Nordiques.

ExpoCité assure aussi avoir proposé une multitude de solutions aux organisateurs du gala afin d'assurer sa tenue. Par exemple, des travailleurs auraient pu s'affairer pendant le match de mardi et des heures supplémentaires de montage, avant la rencontre, ont été offertes.

Mais ces heures sont inutiles, réplique encore Me Aubut, puisqu'il fallait absolument 56 heures consécutives de préparation. La tenue du match des Remparts mardi soir l'empêchait.

«Ce n'est pas Metallica qui arrive en tournée où tout est préparé d'avance. Cet événement est unique, il est fait totalement sur mesure pour le Colisée. [...] On était prêts à enlever tous les artifices, malgré ça, il n'y avait aucune issue.»

Toutes les options ont été examinées pour tenter de déterminer comment assurer la tenue du gala sans trop en briser le concept, ajoute Marcel Aubut. Impossible, par exemple, de le reporter au lendemain ou dans un mois, selon lui. «Tu perds automatiquement 50, 60 % de tous tes invités.»

En plus de récompenser les meilleurs athlètes de Québec, le gala Triomphe avait prévu souligner les 67 ans d'existence du Colisée, menacé de démolition. Plus de 1400 personnes étaient attendues, dont plusieurs athlètes et ex-athlètes, comme Peter Stastny, Guy Lafleur et Dale Hunter. Les laissez-passer pour la soirée étaient tous vendus depuis longtemps, assure Me Aubut. L'an dernier, le gala avait généré 565 000 $ remis aux athlètes et aux organismes sportifs.

Le maire doit s'expliquer, dit l'opposition

Le maire de Québec n'a pas commenté l'annulation du gala Triomphe vendredi. Mais les élus de l'opposition demandent à Régis Labeaume d'expliquer «l'absence de solution».

«C'est désolant et humiliant pour les citoyens de la ville de Québec d'apprendre l'annulation de cet important événement pour des centaines d'athlètes de la région», a commenté le chef de l'opposition, Paul Shoiry, dans un communiqué publié en fin de journée. «Malheureusement, ce sont les athlètes qui vont en payer le prix.»

Démocratie Québec y voit un exemple de «mauvaise gestion d'ExpoCité» depuis que le maire a décidé de mettre en place sa réorganisation il y a un an avec l'arrivée de Raynald Bernard. «Est-ce un autre cafouillage de l'administration Labeaume? Est-ce un autre exemple que la fameuse réorganisation du maire Labeaume est un échec?» a demandé le conseiller Yvon Bussières. Anne Guérette dit pour sa part s'inquiéter des pertes financières pour le gala Triomphe. «Quel sera l'impact sur la réputation de la Ville de Québec et sur sa capacité d'organiser des événements majeurs? Le maire doit expliquer à la population ce cafouillage.» Avec la collaboration de Valérie Gaudreau

Vers une poursuite?

Marcel Aubut n'a pas voulu dire si son organisation intentera une poursuite contre ExpoCité, vendredi, mais il a quand même gardé cette porte grande ouverte. «Les auteurs de cette situation vont avoir à compenser, c'est sûr», a-t-il dit. L'annulation du gala Triomphe cause forcément de pertes financières pour ses organisateurs, puisque plusieurs personnes travaillent depuis quelques mois à préparer la soirée. Un montant que Marcel Aubut n'a pas voulu évaluer, se contentant de parler d'une «somme importante». «On n'a pas eu le temps de penser à la suite des choses», a ajouté Me Aubut, à qui on a aussi demandé si le gala Triomphe survivrait à son annulation en 2015.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer