Anneau de glace ou pas, des arénas restent condamnés à Québec

L'aréna Jacques-Côté de Sillery, tout comme trois autres... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

L'aréna Jacques-Côté de Sillery, tout comme trois autres centres, n'aura vraisemblablement pas droit à un sursis, même si la construction de l'anneau de glace devait être retardée.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Anneau de glace ou pas, Régis Labeaume ne démord pas de son intention de démolir l'aréna Jacques-Côté de Sillery et les trois autres glaces qu'il juge désuètes.

Le 6 février dernier, le maire de Québec avait statué que quatre arénas sur son territoire disparaîtraient du paysage au cours des prochaines années. Il s'agit du Colisée Pepsi, de l'aréna Gilles-Tremblay de Beauport, du Pavillon des sports de Loretteville et de l'aréna Jacques-Côté de Sillery. Au cours des dernières semaines, des citoyens se sont mobilisés pour empêcher que ces deux derniers équipements soient détruits. Des pétitions de 600 et 1200 noms circulent en ce moment.

Au moment où il avait révélé ses intentions, il avait indiqué aux journalistes que la Ville préparait un plan d'action pour réussir à combler les besoins des citoyens en heures de glace, malgré ces démolitions annoncées. Mais pour y arriver, il comptait sur la construction de l'anneau de glace à Sainte-Foy, un équipement qui abritera aussi deux patinoires standards. «Il faut absolument que les deux glaces [de l'anneau] soient là, sinon on n'y arrivera pas», avait-il soutenu.

Or, la semaine dernière, le maire a pris ses distances du projet qui coûtera selon lui trop cher à exploiter. Sa sortie a même surpris les ministres impliqués dans le dossier, Denis Lebel et Sam Hamad. Le fédéral et le provincial ont mis chacun 32,5 millions $ sur la table. La Ville doit combler le manque à gagner pour le projet de 97 millions $.

Lundi, M. Labeaume n'avait visiblement pas envie de revenir sur la question de l'anneau. «Rien de neuf depuis la dernière fois. Ça date de vendredi je pense. Vous savez, on est juste lundi, là.»

Le Soleil a insisté pour savoir si la démolition de Jacques-Côté est toujours dans les plans si on retarde le projet d'anneau de glace. «Il n'y aura pas de relation directe, a répondu le maire. L'aréna Côté, comme les autres arénas, ça va coûter des millions à mettre à niveau. Alors on arrive bientôt avec notre plan pour les arénas.» Mais s'il est démoli avant que l'anneau de glace ne soit construit, il va manquer un aréna? «Non, il n'en manquera pas. Faites-vous-en pas, il n'en manquera pas», a insisté le maire.

Pour comprendre, il faudra donc attendre le fameux plan de la Ville pour la gestion de ses heures de glace. Mais on peut d'ores et déjà prévoir que le privé sera mis à contribution, une volonté répétée par le maire, qui ne voit plus le jour où la Ville bâtira elle-même un aréna.

Marcel Aubut muet

Le maire a interpellé la semaine dernière le président du Comité olympique canadien (COC), Marcel Aubut, lui demandant de «trouver de l'argent» pour exploiter le futur anneau de glace. Le COC doit s'impliquer, croit M. Labeaume, puisque l'ovale servira à développer l'élite du patinage de vitesse dans l'est du pays. «Pas de commentaire», s'est limité à répondre le principal intéressé lorsque joint lundi par Le Soleil

Quant à l'Université Laval, qui a déjà été sollicitée par la mairie pour accueillir l'anneau sur ses terrains, elle n'a pas souhaité s'immiscer dans le dossier.

«L'Université Laval a toujours été un partenaire avec la Ville de Québec pour le développement et le maintien d'infrastructures sportives de haut niveau. À l'heure actuelle, le projet d'anneau de glace couvert est mené par la Ville de Québec. L'Université ne commentera donc pas davantage ce dossier pour l'instant», a fait savoir le porte-parole Samuel Auger par courriel.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer