Québec prête pour les Jeux d'hiver, répète le président de la FIS

Gian Franco Kasper, qui avait rencontré le maire... (Photothèque Le Soleil, François Bourque)

Agrandir

Gian Franco Kasper, qui avait rencontré le maire Labeaume à Londres en 2011, ne démord pas sur la possibilité que Québec accueille les Jeux d'hiver de 2026, en s'associant avec Lake Placid pour la compétition de descente en ski.

Photothèque Le Soleil, François Bourque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Québec est prête pour une candidature olympique conjointe avec Lake Placid. C'est du moins ce qu'a réaffirmé le très influent président de la Fédération internationale de ski, Gian Franco Kasper.

Le grand manitou de la FIS n'en démord pas. Pour lui, avec les assouplissements sur les critères d'octroi des Jeux adoptés par le Comité international olympique en décembre à Monaco, Québec aurait toutes les chances de se voir octroyer les Jeux d'hiver.

«Québec pourrait tenir les Jeux. Ils n'ont pas ce qu'il faut en termes de pentes de ski pour la descente, mais ils pourraient s'associer avec Lake Placid», a confié Kasper au site Internet Inside the Games.

Propos similaires

Kasper avait tenu des propos semblables il y a quelques semaines en Autriche. Questionné le lendemain, le maire de Québec, Régis Labeaume, s'était dit flatté de constater que Québec faisait jaser dans les cercles olympiques. Il n'avait pas fermé complètement la porte à une éventuelle candidature olympique, mais il avait rappelé que ses priorités sont d'abord de terminer l'amphithéâtre dans le budget, de ramener les Nordiques et de diminuer la dette en 2016.

«Une fois qu'on aura fait cette preuve-là, les gens de Québec auront confiance. Une fois qu'on aura fait ça et qu'on aura un club de hockey - ce que je souhaite -, on verra. Après ça, on se demandera collectivement : «Est-ce qu'on devrait penser aux Olympiques?»», avait-il dit.

Gian Franco Kasper dit avoir discuté avec des gens de Québec de la possibilité que la ville pose sa candidature. Selon son analyse de la situation, la capitale, où il y a une «grande fierté nationale», hésitait à tenter sa chance en n'étant pas convaincue qu'elle avait tout ce qu'il faut. Mais les critères ayant changé, «elle se dira peut-être : ''Ok, on pourrait avoir une chance de gagner, maintenant.''» Si cela s'avérait, la fenêtre la plus rapprochée serait 2026.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer